RADIOLOGIE
Download
1 / 14

RADIOLOGIE et LITHIASE de la VOIE BILIAIRE PRINCIPALE - PowerPoint PPT Presentation


  • 320 Views
  • Uploaded on

RADIOLOGIE et LITHIASE de la VOIE BILIAIRE PRINCIPALE. Agnès RODE Service d’Imagerie Médicale Hôpital de la Croix Rousse LYON. LE DIAGNosTIC : ECHOGRAPHIE. Interêt si voies biliaires dilatées choledoque > 6 mm 77 à 90% pour opérateurs expérimentés

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'RADIOLOGIE et LITHIASE de la VOIE BILIAIRE PRINCIPALE' - ananda


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

RADIOLOGIE etLITHIASE de la VOIE BILIAIRE PRINCIPALE

Agnès RODE

Service d’Imagerie Médicale

Hôpital de la Croix Rousse

LYON


Le diagnostic echographie
LE DIAGNosTIC: ECHOGRAPHIE

  • Interêt si voies biliaires dilatées choledoque > 6 mm

  • 77 à 90% pour opérateurs expérimentés

  • Moins de 50% pour opérateurs non spécialistes

  • Un examen normal ne permet

    pas d’éliminer un calcul

    de la VBP


Le diagnostic scanner
LE DIAGNosTIC: SCANNER

  • Acquisition sans injection indispensable

  • Détection en fonction de la nature du calcul:

    • Calcique hyperdense

    • Cholesterolique très hypodense

    • Pigmentaire isodense

sans injection


Le diagnostic scanner1
LE DIAGNosTIC: SCANNER

  • Acquisition sans injection indispensable

  • Détection en fonction de la nature du calcul:

    • Calcique hyperdense

    • Cholesterolique très hypodense

    • Pigmentaire isodense

sans injection

Bili IRM


Le diagnostic irm
LE DIAGNosTIC: IRM

  • Non invasif, rapide, parfois peu disponible en urgence

  • sensibilité 100% si calcul > 10 mm, et 71% si < 5 mm

  • ! Minilithiase et pathologie ampullaire


Le diagnostic irm1
LE DIAGNosTIC: IRM


Le diagnostic irm2
LE DIAGNosTIC: IRM

artefacts de flux

aérobilie

calcul



Calculs cholesteroliques

hyperT1

T2


Variantes

anatomiques

Canal biliopancreatique


Le traitement per cutan
LE TRAITEMENT PER-CUTANÉ:

  • Lithiase résiduelle

  • Drain de Kehr ou drain trans cystique

    • Technique de Mazzariello ( sonde Dormia)

    • Dilatation du sphincter au ballonnet

Mazzariello Surgery 1970

Garcia Garcia AJR 2004

Park Korean J Radiol 2005


212 patients

Expulsion dans le duodénum de un ou plusieurs calculs: > 90% de succès

Fragmentation parfois nécessaire

T tube 73/212

Trans cystique ou trans hépatique: 139/212

Complications: 1,6% pancréatite aigue, 10 hémobilies ( 1 décès)

Garcia Garcia AJR 2004


Conclusions
CONCLUSIONS

  • L’échographie garde sa place d’examen de 1ère intention

  • N’a de valeur que positive comme le scanner

  • Bili IRM +++

  • Traitement possible par voie per-cutanée des calculs résiduels au travers d’un drain de Kehr

    ( drain trans cystique)