RADIOLOGIE
Download
1 / 14

RADIOLOGIE et LITHIASE de la VOIE BILIAIRE PRINCIPALE - PowerPoint PPT Presentation


  • 311 Views
  • Uploaded on

RADIOLOGIE et LITHIASE de la VOIE BILIAIRE PRINCIPALE. Agnès RODE Service d’Imagerie Médicale Hôpital de la Croix Rousse LYON. LE DIAGNosTIC : ECHOGRAPHIE. Interêt si voies biliaires dilatées choledoque > 6 mm 77 à 90% pour opérateurs expérimentés

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' RADIOLOGIE et LITHIASE de la VOIE BILIAIRE PRINCIPALE' - ananda


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

RADIOLOGIE etLITHIASE de la VOIE BILIAIRE PRINCIPALE

Agnès RODE

Service d’Imagerie Médicale

Hôpital de la Croix Rousse

LYON


Le diagnostic echographie
LE DIAGNosTIC: ECHOGRAPHIE

  • Interêt si voies biliaires dilatées choledoque > 6 mm

  • 77 à 90% pour opérateurs expérimentés

  • Moins de 50% pour opérateurs non spécialistes

  • Un examen normal ne permet

    pas d’éliminer un calcul

    de la VBP


Le diagnostic scanner
LE DIAGNosTIC: SCANNER

  • Acquisition sans injection indispensable

  • Détection en fonction de la nature du calcul:

    • Calcique hyperdense

    • Cholesterolique très hypodense

    • Pigmentaire isodense

sans injection


Le diagnostic scanner1
LE DIAGNosTIC: SCANNER

  • Acquisition sans injection indispensable

  • Détection en fonction de la nature du calcul:

    • Calcique hyperdense

    • Cholesterolique très hypodense

    • Pigmentaire isodense

sans injection

Bili IRM


Le diagnostic irm
LE DIAGNosTIC: IRM

  • Non invasif, rapide, parfois peu disponible en urgence

  • sensibilité 100% si calcul > 10 mm, et 71% si < 5 mm

  • ! Minilithiase et pathologie ampullaire


Le diagnostic irm1
LE DIAGNosTIC: IRM


Le diagnostic irm2
LE DIAGNosTIC: IRM

artefacts de flux

aérobilie

calcul



Calculs cholesteroliques

hyperT1

T2


Variantes

anatomiques

Canal biliopancreatique


Le traitement per cutan
LE TRAITEMENT PER-CUTANÉ:

  • Lithiase résiduelle

  • Drain de Kehr ou drain trans cystique

    • Technique de Mazzariello ( sonde Dormia)

    • Dilatation du sphincter au ballonnet

Mazzariello Surgery 1970

Garcia Garcia AJR 2004

Park Korean J Radiol 2005


212 patients

Expulsion dans le duodénum de un ou plusieurs calculs: > 90% de succès

Fragmentation parfois nécessaire

T tube 73/212

Trans cystique ou trans hépatique: 139/212

Complications: 1,6% pancréatite aigue, 10 hémobilies ( 1 décès)

Garcia Garcia AJR 2004


Conclusions
CONCLUSIONS

  • L’échographie garde sa place d’examen de 1ère intention

  • N’a de valeur que positive comme le scanner

  • Bili IRM +++

  • Traitement possible par voie per-cutanée des calculs résiduels au travers d’un drain de Kehr

    ( drain trans cystique)


ad