Les enjeux de la coopération internationale aujourd’hui: les ONG et les nouveaux acteurs du déve...
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 21

Les enjeux de la coopération internationale aujourd’hui: les ONG et les nouveaux acteurs du développement PowerPoint PPT Presentation


  • 80 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Les enjeux de la coopération internationale aujourd’hui: les ONG et les nouveaux acteurs du développement. Olga Navarro-Flores, M.A., Ph.D. Département de management et technologie ÉSG - UQAM. Colloque du GRIOT Congrès de Sciences Humaines. Colloque de l’ACÉDI Université Concordia

Download Presentation

Les enjeux de la coopération internationale aujourd’hui: les ONG et les nouveaux acteurs du développement

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Les enjeux de la coop ration internationale aujourd hui les ong et les nouveaux acteurs du d veloppement

Les enjeux de la coopération internationale aujourd’hui: les ONG et les nouveaux acteurs du développement

Olga Navarro-Flores, M.A., Ph.D.

Département de management et technologie

ÉSG - UQAM

Colloque du GRIOT

Congrès de Sciences Humaines. Colloque de l’ACÉDI

Université Concordia

31 mai 2010


Les ong et les entreprises

Les ONG et les entreprises

Alliés de circonstance ou

instrumentalisation mutuelle?


Les entreprises et la rse

Les entreprises et la RSE

  • Scandales environnementaux

    • Bhopal en Inde (décembre 1984);

    • Tchernobyl en Russie (avril 1986);

    • EXXON-Valdés en Alaska (mars 1989)…

  • Réaction virulente des ONG

    • Greenpeace

    • WWF

    • Depuis les ONG dénoncent les multinationales dont les pratiques sont jugées inacceptables

      • droits humains et droits des enfants,

      • exploitation à outrance les ressources naturels,

      • manque de régulation en ce qui concerne l’environnement et le développement durable.


Les entreprises et la rse1

Les entreprises et la RSE

  • L’arrivée de la mondialisation et la montée de l’altermondialisation

    • Environnementalistes et humanistes joignent leurs forces

  • Front commun Nord-Sud

    • Sensibilisation et de mobilisation de la population

    • Dénonciation de manquements éthiques et de responsabilité sociale des entreprises

    • Dénonciation de manquements de régulation et de responsabilité des États


Les entreprises et la rse2

Les entreprises et la RSE

  • ONG revendiquent une régulation plus sévère des entreprises

    • S’opposent aux « mesures volontaires » des entreprises,

    • Optent pour un État qui assume son rôle de régulateur

    • Font pression pour que les entreprises soient imputables envers la société.

  • La RSE constitue une des réponses de l’entreprise aux interpellations des ONG, ou encore aux demandes d’une société civile sensibilisée et organisée.


Les entreprises ont elles besoin des ong

Les entreprises, ont-elles besoin des ONG?

  • Des auteurs soulignent les bienfaits de telles relations pour les parties impliquées (Weyzig, 2008),

  • D’autres ont une perspective plutôt critique (Hoggett, 2003; Hommel, 2006).

  • Il y en a qui s’attardent à expliquer comment réussir les partenariats avec les ONG (Nijhof, Bruijn et Honders, 2007; Russo et Tecanti, 2008),

  • D’autres parlent de l’institutionnalisation de tels rapports (Wilburn, 2009; Seitanidi et Crane, 2008).


Les ong ont elles besoin des entreprises

Les ONG, ont-elles besoin des entreprises?

  • La relation entreprises-ONG est loin de créer un consensus

  • Existe-t-il un véritable risque d’utilisation mutuelle?

  • S’agit-il de l’instrumentalisation des ONG par les multinationales dans leur recherche de légitimité?

  • Ne peuvent-elles pas structurer une stratégie commune de développement durable?


Les ong et les fondations priv es

Les ONG et les fondations privées

Les riches,

peuvent-ils sauver le monde?


La philanthropie d aujourd hui

La philanthropie d’aujourd’hui…

  • Bishop & Green (2008) : philanthrocapitalistes

  • Caractéristiques:

    • Jeunes ou relativement jeunes

    • Notion d’efficacité

    • Notion du risque

    • Axés sur les résultats concrets, à court terme

    • Reconnus publiquement

    • Engagés; sensibles aux problèmes humanitaires

    • Riches


James purefoy dans le r le de teddy rist

Teddy is a businessman who seems to have it all. Not only is he a billionaire, his good looks and charm mean he can have his pick of the bunch when it comes to women. Despite things appearing great on the surface, there is a huge void in Teddy's life left by the tragic death of his son.

A business trip to Nigeria transforms Teddy forever when he rescues a small child drowning in a storm. Teddy's eyes are opened when he discovers that helping others can bring him true happiness, and from that point on his philanthropy begins.

http://www.nbc.com/the-philanthropist/

THE

PHILANTHROPIST

NBC

James Purefoy dans le rôle de Teddy Rist


Les philanthropes d aujourd hui

Les philanthropes d’aujourd’hui

Une invraisemblable mélange deJames Bond, Indiana Jones, et duCardinal Léger


Du don rituel au don moral

Du don rituel au don moral…

  • Prométhéumsestpuni par Zeus de son philanthrōpos (amour pour l’humanitéc), car il a volé le feu du Mont Olympus pour le donner à l’humanité

  • Le don rituel : sociétés de chasseurs-cueilleurs, des sociétés agro-pastorales (Mauss, 1923; Polanyi, 1944; Godbout, 1992; Hénaff, 2003)

  • Le don moral: le christianisme adopte et fait sienne la tradition greco-romaine de la charité et de l’amour pour autrui : le bon samaritain. L’église incarne désormais la charité


Du don moral au don strat gique

Du don moral au don stratégique…

  • Don stratégique: l’arrivé du pouvoir séculaire, notamment les riches commerçants, assure la philanthropie comme une forme de gestion de la richesse

  • À travers l’histoire, les crises sociales, politiques et même économiques ont suscité la générosité des philanthropes

  • Les dons de riches, ont su toujours calmer l’agitation sociale et retourner ainsi la confiance au système économique


La philanthropie et l aide au d veloppement

La philanthropie et l’aide au développement

  • 1971: la famine de Bangladesh jusqu’à Biafra suscite la coalition des fondations Rockefeller et Ford, de l’ONU et de la BM: fond de recherche sur l’agriculture. Résultat connu comme la « green revolution ».

  • 2009 : « L’engagement des fondations ouvre une nouvelle ère dans l’aide au développement. Leur modèle d’intervention, issu des entreprises commerciales, entraîne une gestion plus managériale de l’aide. En effet, les fondations suivent de très près l’évolution et les retombées de leurs investissements. Leur principe d’action consiste plus que jamais à atteindre les plus pauvres, à agir vite et à obtenir des résultats concrets et probants » (Ndour, 2009: 179)


Nothing but money is sweeter than honey

« Nothing but money issweeterthanhoney »

Benjamin Franklin


Peut on manger de l argent

Peut-on manger de l’argent?

  • La fondation Bill et Melinda Gates est riche de 60 milliards de dollars (dont plus de 37 m de don de M. Buffet)

  • M. Gates est aussi puissant qu’un chef d’État sur la scène mondiale

  • Deux fois le budget de l’Organisation mondiale de la santé (OMS); dix fois le budget du Programme alimentaire mondiale (PAM)

  • Deux fois le budget annuel des États-Unis en aide humanitaire

    Le Nouvel Observateur; 06 juillet 2006


Peut on manger de l argent1

Peut-on manger de l’argent?

  • PAM: 76$ million pour le programme Achat pour le progrès (Purchase for progress: P4P)

  • Howard B. Buffet Foundation; Bill & Melinda Gates Foundation et le gouvernement de la Belgique

  • Achat de 40 000 tonnes d’aliments à 350 000 petit agriculteurs

  • Les agriculteurs deviendront des commerçants

  • La spéculation du marché contribue à l’augmentation des prix de denrées alimentaires, aux niveaux bien au delà des pouvoir d’achat de millions de personnes autour du monde, affirme l’AgribusinessAccountability Initiative

  • Ni PAM, ni ses partenaires, n’assumeront aucune responsabilité liée aux coûts ou pertes de la spéculation du marché de denrées!


Conclusion

Conclusion

Quel rôle pour les ONG du Nord et du Sud?

Quelles (nouvelles) réponses aux

nouveaux enjeux de la coopération internationale?


Les enjeux de la coop ration internationale aujourd hui les ong et les nouveaux acteurs du d veloppement

  • Face aux problèmes de pauvreté et famine, et à l’incapacité des gouvernements, agences multi et bilatérales et ONG à résoudre ces problèmes, la question des entreprises est la suivante :

    • Combien faut-il pour résoudre ces problèmes?

  • La question des ONG est, et devrait continuer à être, la suivante:

    • Pourquoi existent-ils ces problèmes là?


Les enjeux de la coop ration internationale aujourd hui les ong et les nouveaux acteurs du d veloppement

  • La première question s’adresse aux symptômes… une réponse de marché.

  • La deuxième question s’adresse aux causes du problèmes… des réponses politiques

  • La naïveté et la compassion ne riment pas avec changement social…

  • … mais les ONG contribuent au changement social depuis au moins 5 décennies!

  • Quelles leçons donner?


Les enjeux de la coop ration internationale aujourd hui les ong et les nouveaux acteurs du d veloppement

  • Pour un véritable changement social… quels leçons à donner?

    • Des ONG et de leur ancrage dans les mouvements sociaux locaux

    • Des gouvernements et de leur rapports avec l’économie sociale

    • Des institutions bilatérales et multilatérales et de leurs efforts pour encourager l’appropriation du développement par la société civile locale

  • Quel paradigme de développement?

    • Le capitalisme, peut-il être redéfini? Est-il en processus de redéfinition?

    • Les ONG et les entreprises, n’ont-elles pas une capacité réelle de s’influencer mutuellement dans la co-construction d’une nouvelle pratique corporative?


  • Login