slide1
Download
Skip this Video
Download Presentation
Utiliser les eaux de pluie : Pourquoi ?

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 42

Utiliser les eaux de pluie : Pourquoi ? - PowerPoint PPT Presentation


  • 99 Views
  • Uploaded on

Utiliser les eaux de pluie : Pourquoi ?. De quoi parle-t-on ? Pourquoi souhaite-t-on utiliser les eaux pluviales ? Etudes de cas Durable ? Pas durable ?. De quoi parle-t-on ? Pourquoi souhaite-t-on utiliser les eaux pluviales ? Etudes de cas Durable ? Pas durable ?.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Utiliser les eaux de pluie : Pourquoi ?' - alvin-hess


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide2

De quoi parle-t-on ?

  • Pourquoi souhaite-t-on utiliser les eaux pluviales ?
  • Etudes de cas

Durable ? Pas durable ?

slide3

De quoi parle-t-on ?

  • Pourquoi souhaite-t-on utiliser les eaux pluviales ?
  • Etudes de cas

Durable ? Pas durable ?

slide4

Avant… pour pallier le manque d’eau non potable

Dans les jardins,

Pour certains usages publics (impluvium des lavoirs)

Dans l’habitat, plutôt en site isolé, mais très rarement pour la boisson !

slide6

De quoi parle-t-on ?

- Dans les jardins

Plénière 3

slide8

De quoi parle-t-on ?

De toitures ?

De voiries circulées ?

De zones piétonnes ?

slide9

De quoi parle-t-on ?

Des usages industriels

Des usages domestiques

Des usages collectifs

slide11

Une question de QUALITE d’EAU

Toitures non accessibles

Zones piétonnes

Voiries circulées

slide12

Répartition des consommations moyennes pour les usages domestiques (source CIEau)

… de QUANTITE et de QUALITE !

slide13

La réglementation

Code civil (Code Napoléon 1804)

Code de la santé publique

Arrêté interministériel

Crédit d’impôt

slide14

La réglementation

Code civil : art. 641

« Tout propriétaire a le droit d’user et de disposer des eaux pluviales qui tombent sur son fonds » 

Code de la santé publique

Art. R. 1321-1 : eau potable pour les eaux destinées à la consommation humaine (exigences de qualité)

slide15

Conditions d’usage de l’eau de pluie

Récupération et utilisation d’eau de toitures inaccessibles

Usages : industriels, à l’extérieur des bâtiments et certains usages intérieurs (WC, lavage des sols et lavage du linge à titre expérimental)

Interdiction dans des bâtiments recevant du public sensible

Eléments techniques de conception, réalisation et entretien des ouvrages

Déclaration obligatoire en mairie :  pour les bâtiments raccordés au réseau de collecte des eaux usées

Arrêté interministériel du 21/08/2008

slide16

Comment bien faire ?

Un bon dimensionnement de l’ouvrage : en fonction

- des surfaces de collecte

- des usages

- de la pluviométrie

Un dispositif de disconnection ! (usage intérieur)

Une bonne communication

Déclaration en mairie si usages intérieurs

slide17

Comment bien faire ?

Source : Le moniteur (6 juillet 2007)

slide18

Contrôle (circulaire du 09/11/09) « des ouvrages de prélèvement, puits et forages, des ouvrages de récupération des eaux de pluie ainsi que des installations privatives de distribution d’eau potable »

  • - par les agents du service d’eau, à la charge de l’abonné
  • après déclaration obligatoire / présomption
  • contrôle de l’accès sécurisé... (art. R. 2224-22-3 du CGCT et arrêté « contrôle » du 17 décembre 2008)
  • au minimum tous les 5 ans
slide19

De quoi parle-t-on ?

  • Pourquoi souhaite-t-on utiliser les eaux pluviales ?
  • Etudes de cas
  • Durable ? Pas durable ?
slide20

Ce qu’on nous a répondu :

1 ) pour économiser de l’eau potable (finances)

2) geste éco-citoyen : c’est du bon sens !

3) pour retrouver une certaine autonomie (cf énergie, alimentation, transports)

4) pour limiter les rejets aux réseaux d’eaux pluviales (saturation des réseaux & protection des milieux récepteurs)

slide21

Ce qu’on nous a répondu :

  • 5) pour justifier une démarche environnementale (Eco-Quartiers, Développement durable), et notamment la HQE (cible 5)
      • Economie d’eau potable
      • Gestion des EP à la parcelle
      • Gestion des EU
slide22

Ce qu’il faut vérifier :

1 ) pour économiser de l’eau potable (finances)

Pour quels usages ?

arrosage du jardin : a priori OUI

utilisation intérieure : ?

attention au coût des installations (pompes, double réseau)

attention au rendement (dimensionnement !)

slide23

Ce qu’il faut vérifier :

  • 2) geste éco-citoyen : c’est du bon sens !
  • Que veut-on exactement ?
  • AFFICHAGE, SENSIBILISATION ?
  • RESPECT DU CYCLE DE L’EAU ?
  • vérifier l’impact global de l’installation sur l’environnement (coût environnemental d’une installation intérieure)
  • comparer le gain environnemental avec les autres solutions (notamment l’AEP en milieu urbain)
  • faire un diagnostic précis du contexte hydrologique
  • Attention aux contre-sens !
slide24

Ce qu’il faut vérifier :

4) pour limiter les rejets aux réseaux d’eaux pluviales (saturation des réseaux & protection des milieux récepteurs)

Vérifier (modéliser) l’impact réel d’un type d’usage sur les rejets EP au réseau :

l’arrosage est « efficace » de mai à octobre

les usages intérieurs sont plus constants et consommateurs

les usages cumulés permettent d’utiliser jusqu’à 95 % des EP

ATTENTION A LA GESTION DES GROSSES PLUIES !

slide25

Attention : deux fonctions différentes !

  • soit 2 cuves
  • soit 1 cuve double fonction

Pompage

Surverse

Rejet à débit limité

slide26

De quoi parle t’on ?

  • Pourquoi souhaite-t-on utiliser les eaux pluviales ?
  • Etudes de cas

Durable ? Pas durable ?

slide27

Récupération et utilisation de l’eau de pluie dans les opérations de constructionRetours d’expériences et recommandations )(guide CSTB – ARENE 2008)

  • MARIA : La maison expérimentale de Champs-sur-Marne (93) suivie pendant 1 an
  • superficie de la toiture : 110 m²
  • volume des cuves : 2,65 m3
  • utilisation pour les toilettes : programmation à 504 l/semaine (4 personnes)
  • coût : 4 500 euros + 1 000 euros d’installation (2002)
slide30

MARIA : La maison expérimentale de Champs-sur-Marne (93) suivie pendant 1 anUtilisation de 40 % de la ressource et autonomie de l’alimentation !Mais un volume de 2,65 m 3 est nécessaire :si 1,5 m 3 : appoint = 10 %si 1 m 3 : appoints = 20 %Installation des pompes : attention aux vibrations !

Récupération et utilisation de l’eau de pluie dans les opérations de constructionRetours d’expériences et recommandations )(guide CSTB – ARENE 2008)

slide31

Récupération et utilisation de l’eau de pluie dans les opérations de constructionRetours d’expériences et recommandations )(guide CSTB – ARENE 2008)

  • Ville de Saint-Ouen (93) : 65 logements sociaux
  • (conception BERIM)
  • superficie de la toiture : 1 450 m² (zinc)
  • volume des cuves : 150 m3 dont 80 m3 pour l’utilisation
  • utilisation pour les toilettes
  • objectif : 10 % d’économie en fonctionnement
slide33

Ville de Saint-Ouen (93) : 65 logements sociaux :5 600 m3 utilisés pour 6 600 m3 d’appoint AEP, soit 46 % de taux de recouvrement des besoins pour les toilettes : jugé décevantProblèmes avec l’électrovanne (blocage en mode d’appoint AEP) : motivation du personnel et traçabilité !Coloration en jaune mal acceptée

Récupération et utilisation de l’eau de pluie dans les opérations de constructionRetours d’expériences et recommandations )(guide CSTB – ARENE 2008)

slide34

Récupération et utilisation de l’eau de pluie dans les opérations de constructionRetours d’expériences et recommandations )(guide CSTB – ARENE 2008)

  • Mairie des Mureaux (78)
  • superficie de la toiture : 1 065 m² (terrasses et zinc)
  • volume des cuves : 20 m3
  • utilisation pour les toilettes : 220 agents (1 200 m 3/an)
  • objectif : taux de recouvrement de 50 %
  • coût : 47 500 euros
slide36

Mairie des Mureaux (78) :Volume d’EP utilisé : 120 m3 pour 580 m3 consommés, soit 25 % de recouvrementDiagnostic :Erreurs dans les calculs de dimensionnement:Sous-estimation des pertes en terrasseSurestimation des consommations (deux fois moins que prévu)

Récupération et utilisation de l’eau de pluie dans les opérations de constructionRetours d’expériences et recommandations )(guide CSTB – ARENE 2008)

slide37

De quoi parle t’on ?

  • Pourquoi souhaite-t-on utiliser les eaux pluviales ?
  • Exemples de réalisations
  • Durable ? Pas durable ?
slide38

Préciser les objectifs et les enjeux

environnemental

sociologique

technique

Utilisation des EP : effet de mode ou gestion citoyen ?

économique

organisationnel

sanitaire

slide39

A-t-on des problèmes de ressource en eau ?

  • analyse des ressources
  • analyse des consommations
  • perspectives
slide40

Quels sont les risques, les impacts d’une utilisation des eaux pluviales ?

  • Impact d’une utilisation généralisée des eaux pluviales sur le prix de l’eau ?
    • baisse maxi conso de 3 % en Seine-Saint-Denis
    • quantification sur prix difficile : trouver la bonne échelle / nombreux facteurs
    • baisse actuelle de la consommation : -10 % en 10 ans
slide41

Quels sont les risques sanitaires d’une utilisation des eaux pluviales ?

  • Gérer les risques d’ingestion, de retour d’eau et liés au stockage !
    • Risques de retours d’eau : disconnecteurs !
    • Risques liés au stockage : préconisations CSTB/DDASS 93
    • Risques liés aux points d’usage : affichage + verrouillage
ad