N e w t o n
Download
1 / 20

N e w t o n ! - PowerPoint PPT Presentation


  • 114 Views
  • Uploaded on

1. 2. 3:. N e w t o n !. ...ou le pouvoir prédictif des trois lois du grand physicien anglais. Dans ce qui va suivre, plusieurs exemples d'utilisation des lois de Newton seront présentés, pour mieux comprendre leur importance et leur portée. Bu t de l’ac ti vi té :.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' N e w t o n !' - alize


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
N e w t o n

1

2

3:

Newton !

...ou le pouvoir prédictif des trois lois du grand physicien anglais


Bu t de l ac ti vi t

Dans ce qui va suivre, plusieurs exemples d'utilisation des lois de Newton seront présentés, pour mieux comprendre leur importance et leur portée.

But del’activité :


Pr lois de Newton seront présentés, pour mieux comprendre leur importance et leur portée.emier exemple : un ingénieur veut améliorer les performances d'un hélicoptère en << vol stationnaire >>. Il veut connaître la force exercée par lerotor principal (de sustentation) sur la cabine de l'hélicoptère.

Hélicoptère filmé au cours d’une opération de sauvetage.

(d’après le site de l’agence spatiale européenne http://www.esa.int/esa-mmg/mmg.pl?type=V)‏


Solution du premier exemple

Dans le référentiel terrestre, le système étudié est la cabine de l'hélicoptère dont le centre de gravité est le point G.

Les forces exercées sur la cabine sont son poids, et la force exercée par le rotor. Mais quelles sont les caractéristiques de ?

G

F = ?

P

Solution du premier exemple


Solution du premier exemple suite

L'hélicoptère est immobile dans le référentiel terrestre. Donc, d'après la première loi de Newton, la somme des forces extérieures est nulle.

Ainsi . La force cherchée a donc même direction, sens opposé et même valeur que le poids.

F

G

P

Solution du premier exemple (suite)‏


De terrestre. Donc, uxième exemple : en 1969, un médecin de la NASA s'intéresse aux effets sur le corps humain d'un séjour sur la Lune. Il souhaite connaître la variation du vecteur vitesse du centre d'inertie d'un astronaute lorsque celui-ci saute sur la Lune.

Un astronaute effectue des sauts sur la Lune.

(d’après le site de l’agence spatiale européenne, http://www.esa.int/esa-mmg/mmg.pl?type=V)‏


Solution du deuxi me exemple

Dans le référentiel lunaire, le système étudié est l'astronaute dont le centre de gravité est le point G.

2. La force exercée sur le centre de gravité G de l'astronaute lors

de son saut est uniquement son poids de valeur P = m gL

où m est la masse de l'astronaute

et gL est l'intensité de la pesanteur sur la Lune.

On a gL ≈ 1/6g, où g est l'intensité de la pesanteur terrestre (ce qui explique les bonds de l'astronaute ....!).

3. Donc, d'après la deuxième loi de Newton, la variation du vecteur vitesse du centre d'inertie a pour direction la verticale et son sens est vers le bas, comme sur Terre.

Solution du deuxième exemple


phare l'astronaute dont le centre de gravité est le point G.

bâtiment

Troisième exemple: comment déterminer la force exercée par le phare sur le bâtiment gris sous-jacent?

photo du phare de l'île de Sein, dans le Finistère (photo Fabienne d'Ortoli)‏


R = F l'astronaute dont le centre de gravité est le point G. B/P

Solution du troisième exemple

Dans le référentiel terrestre, le système étudié est le bâtiment gris.

D'après la troisième loi de Newton,

la force inconnue, exercée par le phare sur le bâtiment, est égale et opposée à la force exercée par le bâtiment sur le phare : .

3. La force , qu'exerce le bâtiment sur le phare, est par définition la

réaction du bâtiment sur le phare.

Donc,

photo du phare de l'île de Sein, dans le Finistère (photo Fabienne d'Ortoli)‏


R = - P l'astronaute dont le centre de gravité est le point G.

P

= FP/B

Solution du troisième exemple (suite)‏

Étudions alors, dans le référentiel terrestre, le système phare.

Les forces qui s'exercent sur le phare sont son poids, et la réaction

du bâtiment sur le phare.

6. D'après la première loi de Newton, le phare, immobile dans le référentiel d'étude, est soumis à des forces qui se compensent. Donc .

7. Ainsi, .

8. Donc la force exercée par le phare sur le bâtiment gris est égale au poids du phare.

photo du phare de l'île de Sein, dans le Finistère (photo Fabienne d'Ortoli)‏


À vous de réfléchir! l'astronaute dont le centre de gravité est le point G.


Lancement du satellite Foton M-3 par le lanceur Soyuz-U du cosmodrome de Baikonur au Kazakhstan, le 14/09/2007.

(d’après le site de l’agence spatiale européenne http://www.esa.int/esa-mmg/mmg.pl?type=V)‏

Problème : comment déterminer la direction et le sens du vecteur somme des forces extérieures appliquées au satellite lors du lancement?


cosmodrome de Baikonur au Kazakhstan, le 14/09/2007. thode : déterminer le vecteur variation de vitesse du centre d'inertie du satellite et utiliser la deuxième loi de Newton.


Pro cosmodrome de Baikonur au Kazakhstan, le 14/09/2007. blème : comment déterminer le vecteur somme des forces extérieures appliquées à la montgolfière, immobile dans le référentiel terrestre ?


cosmodrome de Baikonur au Kazakhstan, le 14/09/2007. thode : utiliser la première loi de Newton


photo du bob USA aux olympiades de Salt Lake City en 2002 cosmodrome de Baikonur au Kazakhstan, le 14/09/2007.

Problème : le bob se trouve sur une portion de piste horizontale. Comment varie le vecteur vitesse du bob si on néglige les frottements?


cosmodrome de Baikonur au Kazakhstan, le 14/09/2007. thode : utiliser la première loi de Newton


photo des patineurs canadiens Sean Wirtz et Elizabeth Putnam lors d'une compétition

Problème : les frottements entre la glace et la lame des patins d'un patineur servent-ils à sa propulsion?


Putnam lors d'une compétitionthode : utiliser la troisième loi de Newton


FIN ! Putnam lors d'une compétition


ad