Mise jour sur le fonds pour des m dicaments antipalud ens des prix abordables amfm 15 juin 2011
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 17

Présenté par Yuniwo Nfor PowerPoint PPT Presentation


  • 52 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Mise à jour sur le Fonds pour des médicaments antipaludéens à des prix abordables (AMFm) 15 juin 2011. Présenté par Yuniwo Nfor

Download Presentation

Présenté par Yuniwo Nfor

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Mise jour sur le fonds pour des m dicaments antipalud ens des prix abordables amfm 15 juin 2011

Mise à jour sur le Fonds pour des médicaments antipaludéens à des prix abordables(AMFm)15 juin 2011

Présenté par Yuniwo Nfor

Conseiller principal chargé de la gestion de la chaîne d’approvisionnement et du soutien stratégique, Fonds pour des médicaments antipaludéens à des prix abordables/Fonds mondial


Aper u

Aperçu

  • Fonds pour des médicaments

    antipaludéens à des prix abordables

  • Avancement de la première phase

    • Acheteurs, commandes, cofinancements

    • Premières réussites dans les pays


Pourquoi l amfm est il n cessaire

Pourquoi l’AMFm est-il nécessaire ?

  • Les démarches entreprises à ce jour pour améliorer l’accès aux traitements antipaludiques sont utiles, mais elles ne peuvent à elles seules garantir l’avènement de l’accès universel

  • En 2009, quelque 225 millions de personnes ont été frappées par le paludisme et environ 800 000 d’entre elles, pour la plupart des enfants, y ont laissé la vie

  • Les combinaisons thérapeutiques à base d’artémisinine (CTA) sont recommandées par l’OMS, mais :

    • Leurs prix sont inabordables par rapport à ceux de la chloroquine et de la sulfadoxine-pyriméthamine

    • Leur disponibilité dans le secteur privé est très limitée

    • Pour ces raisons, elles ne représentent qu’environ 20 % des traitements antipaludiques administrés

  • Par ailleurs, les monothérapies à l’artémisinine augmentent le risque de résistance étendue à cette molécule


Objet et fonctionnement

Objet et fonctionnement

Objet

  • Réduire fortement les prix de détail des combinaisons thérapeutiques à base d’artémisinine

  • Augmenter considérablement l’accès à ces traitements

  • Éliminer les monothérapies à l’artémisinine par voie orale

  • Éliminer l’utilisation de médicaments inefficaces

    Mécanisme financier

    Financement par le Fonds mondial au sommet de la chaîne d’approvisionnement

    ... appliqué aux secteurs privé, public et des ONG


Calendrier

Calendrier

Première phase

  • Projet pilote de 24 mois prenant fin en décembre 2012

  • Évaluation indépendante prévue

  • Décision du Conseil d’administration du Fonds mondial concernant l’AMFm prévue à sa seconde réunion de 2012 : élargissement, modification, accélération, suppression ou suspension ?

  • La collecte des données de référence en vue de l’évaluation indépendante est terminée

  • La collecte des données sur les lieux de prestation aux fins de l’évaluation indépendante doit être terminée fin novembre 2011 afin que celle-ci puisse éclairer la décision du Conseil d’administration en 2012


Comment l amfm fonctionne t il

Comment l’AMFm fonctionne-t-il ?

Fabricants

  • Signature d’un accord-cadre d’approvisionnement entre les fabricants présélectionnés par l’OMS et le Fonds mondial

  • À ce jour, sept fabricants ont signé un tel accord, à savoir Ajanta, Cipla, Guilin, Ipca, Novartis, Quality Chemicals et sanofi-aventis

    Acheteurs de première ligne

  • Acheteurs des secteurs privé, public et des ONG satisfaisant aux critères nationaux d’admissibilité pour l’importation ou la distribution des médicaments antipaludéens

  • Ils placent les commandes auprès des fabricants et le Fonds mondial verse une partie du coût au fabricant

    Interventions de soutien

  • Activités menées dans les pays pour soutenir la mise en œuvre

    • Formation des prestataires de services, campagnes de sensibilisation de l’opinion publique et du secteur commercial et autres activités visant à promouvoir l’utilisation des combinaisons thérapeutiques à base d’artémisinine


Comment la premi re phase est elle financ e

Comment la première phase est-elle financée ?

Fonds de cofinancement (pour les paiements)

  • 216 millions de dollars US

  • Financé par :

    • UNITAID

    • Fondation Bill et Melinda Gates

    • Ministère du développement international du Royaume-Uni

      Fonds de financement des interventions de soutien

  • Jusqu’à 126,7 millions de dollars US

  • Financé par le Fonds mondial


Avancement de la mise en uvre de la premi re phase

Avancement de la mise en œuvre de la première phase

  • Les acheteurs de première ligne placent leurs commandes auprès des fabricants

  • Les acheteurs du secteur public commandent les CTA cofinancées

  • Le Fonds mondial approuveles commandes recevables et paie une quote-part

  • Les pays mettent en œuvre leurs campagnes de marketing

  • Les CTA cofinancées sont en vente dans plusieurs pays participant à la première phase

  • Des réductions considérables des prix sont constatées


Acheteurs et commandes

Acheteurs et commandes

  • 137 acheteurs ont signé des engagements à ce jour

  • 72 acheteurs sont actifs (ont placé au moins une commande)


Demandes de cofinancement

Demandes de cofinancement

  • Au 31 mai 2011, le Secrétariat avait reçu

    • 164 demandesde cofinancement

  • Cela représente 113 millions de traitements

  • À un coût de 110 millions de dollars US

  • 97% des commandes concernent des CTA à dose fixe

  • 67 millions de traitements étaient en attente de livraison fin mai 2011


Premi re phase activit s dans les pays

Première phase : activités dans les pays

  • Des subventions ont été signées avec tous les pays participant à la première phase de l’AMFm

  • Des décaissements ont été versés à tous les pays de la première phase hormis l’Ouganda et Zanzibar

  • La mise en œuvre des interventions de soutien a commencé

  • Des campagnes essentielles de marketing et de sensibilisation du secteur commercial sont en cours

  • Des manifestations de lancement ont eu lieu

  • Des posters, des prospectus et des annonces radio et télévisées ont été organisés dans tous les pays sauf au Cambodge, en Ouganda et à Zanzibar


L amfm au niger et madagascar

L’AMFm au Niger et à Madagascar


Poster au niger

Poster au Niger


Premi res r ussites ghana

Premières réussites : Ghana

  • Prix de détail des CTA avant le lancement de l’AMFm :

    • Secteur privé : de 4,5 à 13,5 GHC (3,00 à 9,00$) par traitement pour adultes

    • Taux de remboursement de l’Assurance maladie: de 4,50 à 6,00 GHC par traitement pour adultes

  • Taux de remboursement de l’Assurance maladie après le lancement de l’AMFm: 0,38 à 1,50 GHC (avril 2011)

  • Constatations du suivi des CTA mené par le Conseil de la pharmacie dans 808 pharmacies et drogueries agréées en mars et avril 2011 :

    • Les CTA sont disponible selon 56% de répondants

    • Le prix moyen d’une dose adulte est de 1,76 GHC et le prix le plus souvent donné est de 1,50 GHC (1,00 $)


Premi res r ussites kenya

Premières réussites : Kenya

  • Enquête sur les prix menée en novembre 2010 par une équipe du Massachusetts Institute of Technology :

    • Trois mois après l’arrivée au Kenya des CTA cofinancées

    • Avant les campagnes globales d’information du grand public

  • Pour les CTA non cofinancées, le prix moyen de détail allait de 2,00 à 5,00 dollars par traitement pour adultes

  • Pour les CTA cofinancées :

    • 26 % des magasins les vendaient sous le prix recommandé par les autorités publiques de 40 KSh (0,47 $)

    • 82% des magasins les vendaient sous 100 KSh (1,17 $)

  • L’AMFm fait d’ores et déjà baisser les prix de détail


Premi res r ussites madagascar

Premières réussites : Madagascar

  • Prix de détail recommandés par l’OMS dans le secteur privé avant le lancement de l’AMFm :

    • De 8,51 à 9,36 $ US par traitement pour adultes

  • Contrôles de prix non officiels quelques mois après le lancement de l’AMFm :

    • CTA cofinancées dans le secteur privé à Antananarivo : +/- 0,40 $ par traitement pour adultes

    • CTA cofinancées dans le secteur privé en dehors d’Antananarivo : +/- 0,50 $ par traitement pour adultes


Merci

Merci


  • Login