organisation g n rale du syst me nerveux
Download
Skip this Video
Download Presentation
Organisation générale du système nerveux

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 41

Organisation générale du système nerveux - PowerPoint PPT Presentation


  • 158 Views
  • Uploaded on

Organisation générale du système nerveux.  Les grandes fonctions du système nerveux. Système nerveux = Unité de traitement de l\'information. Soumis en permanence à des stimuli externes et internes. Réception des stimuli et transformation en un signal nerveux.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Organisation générale du système nerveux ' - alair


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
les grandes fonctions du syst me nerveux
 Les grandes fonctions du système nerveux
  • Système nerveux = Unité de traitement de l\'information.
  • Soumis en permanence à des stimuli externes et internes.
  • Réception des stimuli et transformation en un signal nerveux.
  • Conduction de l\'influx nerveux vers le névraxe par les nerfs constituant le système nerveux périphérique (système nerveux périphérique).
  • Intégration des informations afférentes pour fournir une réponse adaptée.
  • Transmission de la réponse aux effecteurs.
le syst me nerveux central
Le système nerveux central

Bien que le traitement de l\'information commence dès le récepteur, les grandes fonctions nerveuses sont réalisées par le système nerveux central. L\'encéphale et la moelle épinière forment le névraxe, véritable axe de symétrie du corps :

  • le cerveau ou encéphale comprend :
    • Deux hémisphères cérébraux (télencéphale, cerebrum) réunis par les commissures interhémisphériques.
    • Le diencéphale, région médiane, profonde et impaire communiquant avec les deux hémisphères.
    • Le tronc cérébral réalisant la jonction entre le cerveau et la moelle épinière.
    • Le cervelet en arrière du tronc cérébral.
  • la moelle épinière, long cordon blanc situé dans le canal rachidien, donne naissance aux nerfs rachidiens.
le syst me nerveux p riph rique
Le système nerveux périphérique

Formé par

  • Les nerfs rachidiens issus de la moelle épinière. Ils sont destinés au tronc et aux membres.
  • Les nerfs crâniens issus du tronc cérébral. Douze paires de nerfs innervant l\'extrémité céphalique.

Selon le type d\'information qu\'ils véhiculent, on distingue :

  • Les nerfs afférents, sensitifs véhiculent les informations de la périphérie vers la moelle épinière ou le tronc cérébral.
  • Les nerfs efférents, moteurs véhiculent les informations du névraxe vers les effecteurs.

Les nerfs périphériques sont souvent mixtes (moteurs et sensitifs) et végétatifs.

slide5
En jaune les centres nerveux:  encéphale et moelle épinière. 
  • Les centres nerveux commandent aux muscles par l\'intermédiaire des nerfs (en rouge). 
  • Ils peuvent envoyer des messages qui déclenchent leur contraction.  Cette contraction peut résulter de la volonté de faire un mouvement ou d\'une stimulation extérieure reçue par un organe des sens. 
  • En rouge le système nerveux cérébro-spinal.  En vert et bleu le système neurovégétatif.  Ces nerfs sont reliés aux muscles lisses comme ceux de l\'appareil digestif et aux fibres musculaires striées comme ceux qui commandent l\'ouverture et la fermeture de la pupille.  En bleu sont représentés les nerfs craniens.
deux degr s de classification existent
Deux degrés de classification existent :

Classification fonctionnelle:

SNSomatique (qui concerne l’ensemble du corps par l’intermédiaire de l’appareil locomoteur)

SNAutonome ou végétatif (organes internes)Classification anatomique

SNCentral (protection osseuse)

SNPériphérique (disséminé dans tout le corps, en

relation avec le SN central)

classification anatomique
Classification anatomique

Il est globalement bilatéral et symétrique et est composé en deux parties :

-   Le système nerveux central se trouve dans les structures osseuses et est formé par la moelle épinière et par l’encéphale.

-   Le système nerveux périphérique est formé de ganglions et de nerfs. Ces nerfs contiennent des faisceaux de fibres reliées à la base de l’encéphale par les douze paires de nerfs crâniens et à la moelle épinière par les 31 paires de nerfs rachidiens (ou spinaux).

Les fibres allant de la périphérie vers le système nerveux central sont appelées fibres sensorielles afférentes.

Les fibres transportant l’information du système nerveux central vers les effecteurs de la périphérie sont les nerfs moteurs efférents.

classification fonctionnelle1
Classification fonctionnelle:

On subdivise le système nerveux périphérique en deux composantes :

-  Le système nerveux périphérique somatique reçoit des fibres sensorielles en provenance d’organes sensoriels variés : de la peau, des muscles, des articulations. Il regroupe aussi les fibres motrices primaires (principalement) des muscles.

  • Système conscient
  • Ouvert sur l\'extérieur (vie de relation).
classification fonctionnelle2
Classification fonctionnelle:

.Le système nerveux périphérique autonome (ou végétatif) : ses fibres innervent les muscles lisses, le cœur et les glandes.

Le système nerveux périphérique fournit l’information au système nerveux central et exécute les commandes motrices de celui-ci.

  • Inconscient
  • Concerne le milieu intérieur (vie végétative)
slide19

Le système nerveux

périphérique

somatique

constitution
Constitution

Le système nerveux somatique se charge des relations de l\'organisme avec son environnement.

Ses fibres afférentes ou sensitives acheminent vers le SNC les stimuli conscients en provenance des récepteurs périphériques et des organes des sens.

Ses fibres efférentes ou motrices se chargent du transport des influx moteurs vers les muscles volontaires (ou striés squelettiques).

On distingue généralement deux types de nerfs somatiques : les 12 nerfs crâniens d\'une part, et les nerfs rachidiens d\'autre part.

organisation g n rale du syst me nerveux autonome
Organisation générale du système nerveux autonome.
  • Le système nerveux autonome ou végétatif est essentiellement moteur et contrôle les activités inconscientes, végétatives de l\'organisme.
  • Ce système autonome se charge de l\'équilibre fonctionnel de l\'organisme (respiration, digestion, sécrétions, équilibre hydrique, température corporelle, ...). Il régule la constance du milieu intérieur (homéostasie)
  • Ses fibres sont toujours interrompues une fois au moins par une synapse entre le centre nerveux du SCN et l\'organe cible.
  • Ce système moteur réagit à certaines informations afférentes du système périphérique somatique ainsi qu\'aux stimuli de la sensibilité viscérale transmis par les fibres végétatives afférentes.
organisation g n rale du syst me nerveux autonome1
Organisation générale du système nerveux autonome.

Le fonctionnement du système nerveux végétatif est indépendant de la volonté.: Système inconscient

Il règle et coordonne le fonctionnement des organes, bien qu’il ne soit pas à l’origine de ce fonctionnement. Il ne fait que l’adapter aux besoins de l’organisme.

Le système nerveux autonome contrôle les fonctions organiques internes (nutrition et maintien de l’homéostasie).

Il s’oppose au système somatique (relations avec l’extérieur).

Il innerve principalement les organes internes. Les neurones sensoriels du système nerveux autonome transmettent les informations venant des fonctions viscérales vers le système nerveux central.

Les motoneurones innervent les muscles lisses des viscères (muscle cardiaque et glandes).

organisation g n rale du syst me nerveux autonome2
Organisation générale du système nerveux autonome

La plupart des organes possèdent un système nerveux intrinsèque, qui commande leur activité motrice ou sécrétoire et un système nerveux extrinsèque, qui peut moduler cette activité propre de l’organe par stimulation ou freinage.

Cet ensemble se divise en deux sous-systèmes :

-   le système orthosympathique,

-   le système parasympathique.

Le système orthosympathique est principalement impliqué dans les relations dites d’alerte (à court terme).

Le système parasympathique agit plutôt dans les conditions normales (durables)

En général, les systèmes orthosympathique et parasympathique ont des effets opposés.

organisation g n rale du syst me nerveux autonome3
Organisation générale du système nerveux autonome

Le système orthosympathique intervient dans la réponse au stress par une accélération du rythme cardiaque, de la pression artérielle et par la mobilisation des réserves énergétiques : il prépare l’organisme à l’action.

Le système parasympathique permet le maintien des ressources corporelles (diminution du rythme cardiaque et de la pression artérielle). Il favorise la digestion. è ce système prépare le corps à la relaxation et au repos.

1 le syst me orthosympathique
1\ Le système orthosympathique
  • Les corps cellulaires préganglionnaires se situent près de la moelle épinière thoracique et lombaire.
  • On a une chaîne ganglionnaire paravertébrale. Elle est composée de trois ganglions : cœliaque, mésentérique supérieur et inférieur.
  • Les neurones post-ganglionnaires quittent ces ganglions pour aller innerver les organes internes.
slide27

1\ Le système orthosympathique

  • Cas particulier de la glande médullo-surrénale.

Elle est innervée par le système orthosympathique et correspond, elle-même, à un ganglion orthosympathique. Elle permet la libération d’Adrénaline et de Noradrénaline.

L\'Adrénaline : Hormone (appelée également épinéphrine) produite par les glandes surrénales, faisant plus partie d’une variété d’hormones appelées les catécholamines. Elle a un rôle de premier plan dans le fonctionnement du système nerveux dit sympathique.Cette hormone joue également le rôle de neurotransmetteur en permettant le passage de l’influx nerveux entre 2 neurones (cellules nerveuses).La noradrénaline et la dopamine font partie des catécholamines qui sont également des neurotransmetteurs.

slide28

1\ Le système orthosympathique

Le système orthosympathique a avant tout un rôle de défense. Il favorise l’action dirigée vers l’extérieur plutôt que le travail interne de l’organisme. Il est stimulé dans les états d’excitation émotionnelle et d’agression (stress), c’est-à-dire dans les conditions qui nécessitent une défense. Il favorise l’effort bref et intense en stimulant la circulation et la respiration.

2 le syst me parasympathique
2\ Le système parasympathique

Les ganglions du système parasympathique sont situés près ou dans les viscères : le premier neurone est long alors que le second est très court.

2 le syst me parasympathique1
2\ Le système parasympathique
  • Le système parasympathique possède trois territoires :

-   Le territoire céphalique : les fibres préganglionnaires.

- Le territoire cervico-thoraco-abdominal : il est innervé par un nerf parasympathique important, le nerf vague (ou pneumogastrique ou X)Seul le nerf X assure l’innervation des organes thoraciques et abdominaux. Il forme l’équivalent pour le parasympathique de la chaîne des ganglions sympathiques pour l’orthosympathique.

2 le syst me parasympathique2
2\ Le système parasympathique

-   Le territoire pelvien : les fibres parasympathiques

o le contingent supérieur innerve la vessie, l’utérus, le rectum et le colon.

o Le contingent inférieur innerve les organes génitaux externes.

Remarque : certains organes sont innervés par les deux systèmes à la fois. Le foie et les vaisseaux sanguins le sont seulement par le système orthosympathique.

2 le syst me parasympathique3
2\ Le système parasympathique

Le système parasympathique concerne la récupération de l’organisme et la vidange des organes creux. Il favorise le travail interne de l’organisme en le mettant au repos, en favorisant la digestion et en assurant le mécanisme de vidange de l’organisme par la progression des aliments dans le tube digestif, la défécation et la miction. Il est stimulé pendant le sommeil.Son action sur la circulation et la respiration, toutes deux mises au repos, est opposée à celle de l’orthosympathique

b organisation compar e des syst mes orthosympathique et parasympathique
B\ Organisation comparée des systèmes orthosympathique et parasympathique

Ils se différencient par trois critères :

-  Origine des neurones préganglionnaires.

-  Position des ganglions.

-  Neurotransmetteurs agissant sur les organes effecteurs et récepteurs.

slide36

Système nerveux

central

Système nerveux périphérique

Organe effecteur

Acétylcholine

Muscle

squelettique

Système nerveux

Somatique

Noradrénaline

Muscle

lisse

Système nerveux

sympathique

Adrénaline et

Noradrénaline

Système

nerveux

Autonome

Glande

Vaisseaux

sanguins

Médullo surrénale

Acétylcholine

Muscle

Cardiaque

Système nerveux

parasympathique

c int gration des syst mes autonomes
C\ Intégration des systèmes autonomes.

L’intégration s’effectue sur plusieurs niveaux :

-  Le niveau réflexe : De nombreuses fonctions autonomes sont contrôlées par des réflexes : digestion, pression artérielle, sudation.

- Le niveau supérieur : l’hypothalamus est le régulateur essentiel des neurones … mais aussi externes en contrôlant ainsi le fonctionnement du système nerveux autonome.

slide38

Cerveau

Centre nerveux

Bulbaire

Nerf pneumogastrique

Nerf sympathique

ad