La dramaturgie de michel tremblay
Download
1 / 8

La dramaturgie de Michel Tremblay - PowerPoint PPT Presentation


  • 214 Views
  • Uploaded on

La dramaturgie de Michel Tremblay. Les st éréotypes. Dans les contes de f ée : La femme passive, objet de contemplation L’homme passif , plut ôt “absent” Il faut donc être digne de l’amour d’un homme pour vivre et être heureuse

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' La dramaturgie de Michel Tremblay' - alain


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
La dramaturgie de michel tremblay

La dramaturgie de Michel Tremblay


Les st r otypes
Les stéréotypes

  • Dans les contes de fée :

  • La femme passive, objet de contemplation

  • L’hommepassif, plutôt “absent”

  • Il fautdoncêtredigne de l’amour d’un homme pour vivre et êtreheureuse

  • Il fautaussiêtre belle : le pouvoir de la beauté

  • Le mythe de Cendrillon : métaphore de la condition féminine


  • En fait, le mythe de Cendrillon a fasciné plus d’un auteur québécois (métaphore de la condition du Québec?)

  • DansHosanna (autre pièce de Tremblay), Cendrillonest un homme gay et travesti en femme (obsédé par le désir de les imiter). Un jour, ildécided’allerà un balmasqué gay… Il a les ambitions d’uneCendrillonmoderne… En se faisant beau, ilespèrerencontrer le Prince Charmant et gagnerl’admiration de tous

  • Il se déguise en Elizabeth Taylor, elle-mêmedéguisée en Cléopâtre


  • Mais, surprise… Tout le monde s’estdéguisé en Taylor déguisée en Cléopâtre

  • Il a alors la révélationultime… Il n’estqu’un coiffeur nommé Claude Lemieux…nihommeni femme et piégédans un monde irréel et illusoire

  • Il rentre et enlève tout : perruque, maquillage, faux cils, vêtements… et se “re-trouve” nu… Il ditalors : “Cléopâtreestmorte, chust’unhomme”

  • Fable (selon Tremblay) surl’identitéculturelle du Québec


  • Le déguisement : On est un peuple qui s’estdéguisé pendant des années pour ressemblerà un autrepeuple. C’est pas des farces! On a ététravestis pendant 300 ans”


  • À la foiscomédie musicale, pièce dramatique et comique

  • Intention satirique

  • Métissage de personnagestraditionnelsmaisdotés de neuroses

  • Thème sous-jacent : l’aliénationculturelle

  • En se moquant du françaisfleuri, ildénoncesubtilement les liens culturels avec l’Europe et établit le langagecommecomposanteessentielle

  • Techniques non conformistes : engage le public (l’autreacteur)


  • Il renversela formetraditionnelle de l’aparté en luiattribuant un ton méchant, menaçant, grossier

  • Chassé-croisé de voix, unesorte de choeur (transgresseaussi la formetraditionnelle du choeur antique)

  • Dans la tragédiegrecque, les personnages se distancient du public

  • Le choeuraccentuel’aliénation collective des personnages de Tremblay

  • Modifie le jeuscénique : les personnagess’adressentdirectement au public


  • Les monologues sontinspirés de réalitéstriviales, parfois de sujetsd’actualité : rencontre avec une conscience douloureuse, le tout sur un ton comique


ad