Connaissance du domaine des sic
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 25

Connaissance du domaine des Sic PowerPoint PPT Presentation


  • 59 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Connaissance du domaine des Sic. Master Information Communication Documentation Tronc commun 2008-2009. 1. Présentation du cours et des intervenants. Objectifs : présenter un panorama général de la discipline, de ses institutions, de ses champs d’études, centres d’intérêt et méthodologies.

Download Presentation

Connaissance du domaine des Sic

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Connaissance du domaine des sic

Connaissance du domaine des Sic

Master Information Communication Documentation

Tronc commun 2008-2009


1 pr sentation du cours et des intervenants

1. Présentation du cours et des intervenants

  • Objectifs : présenter un panorama général de la discipline, de ses institutions, de ses champs d’études, centres d’intérêt et méthodologies.

  • Introduction générale, le champ les institutions, Dominique Cotte (2 h)

  • Culture et médias, Michèle Gellereau (4h)

  • Communication dans les organisations, Pierre Delcambre (4h)

  • Circulation des savoirs, Cherifa Boukacem (2h)

  • L’information scientifique et technique, Stéphane Chaudiron (2 h)

  • Le paysage nord-américain (Sylvie Grosjean, Québec, 4 h)


2 les sic quelle identit

2. Les « SIC », quelle identité ?

  • Analyse d’un syntagme

    • scienceS

    • de l’information

    • et

    • de la communication

      • (deux termes fortement polysémiques)

  • Tendance historique à la fragmentation des disciplines scientifiques, tous domaines confondus

    • Spécialisation par les objets

    • => risque de perte de compréhension de la totalité ? des interactions entre les différents champs ?

  • Condition pour qu’il y ait « science » (épistémologie générale)

    • Notion de « discipline »

    • Historique des « disciplines »

  • Quels contours, quel périmètre ?

    • Quelle spécificité, dans et par rapport aux SHS en général

    • Débat dans les SIC : interdiscipline ou discipline ?


2 les sic quelle identit1

2. Les « SIC », quelle identité ?

  • Une discipline jeune (1974 date de création officielle pour l’Université – mais pas pour le Cnrs)

    • Mais avant ?

      • La rhétorique

      • Les études littéraires

      • Les pratiques bibliographiques

      • Les techniques d’expression

    • Quelques jalons historiques :

      • 1946 création de l’Institut Français de Presse (à l’IEP) – intègre l’Université en 1957

      • 1963 création du CELSA (Centre d’études littéraires et scientifiques appliquées), Sorbonne

      • En IUT entre 1967 et 1974, création du département « Carrières de l’information » (puis « Information-Communication » en 1991-92, ajouts de « métiers du livre » en 1992

      • 1972, création d’un « Comité des SIC »

      • 1974, reconnaissance académique par le CCU (comité consultatif des universités)

      • 1977, création de la SFSIC (société française des sciences de l’information et de la communication (société savante)

    • Fort développement dans les années 1990 (en accompagnement du développement de la communication elle-même)

    • 2006 : création de l’ISCC au CNRS (D.Wolton)

      • Différence entre SIC et STIC


Les sic quelle identit suite

Les Sic, quelle identité, suite

  • Discipline liée à l’origine (et par son origine) à des champs professionnels

    • Enseigner des techniques (techniques d’expression)

    • Enseigner des métiers

      • Communication, journalisme

      • Métiers de la documentation et de l’information

      • Métiers de la culture

        • (Trois composantes de la discipline)

  • Difficultés à se positionner par différenciation

    • Vis-à-vis des études littéraires, puis sémiologie (Roland Barthes fait partie du noyau fondateur du « Comité des SIC »)

    • Vis-à-vis de la sociologie (« de la communication », « des médias »…)

    • Vis-à-vis des sciences de la gestion et du management (communication des organisations)

    • Vis-à-vis des disciplines artistiques, notamment cinéma (culture)

  • Particularité française par rapport à l’étranger

    • Séparation écoles de journalisme / écoles de communication

    • Aux Etats-Unis, media studies

    • Clivage archives/bibliothèque/documentation

    • Clivage « info » / « com »


2 les sic quelle identit suite

2 – Les SIC, quelle identité ? suite

  • Une proposition de « définition » :

    • « Les SIC étudient, au sein de la vie sociale, tout ce qui relève de la dimension intellectuelle des phénomènes liés à la production et à la reproduction de la société. »

    • Par « dimension intellectuelle » nous n’entendons pas une sphère abstraite qui pourrait se ramener à « l’histoire des idées », mais nous y englobons bien :

      • les supports de cette expression intellectuelle, qu’il s’agisse des textes et documents de toutes sortes (images, objets…) ;

      • les mécanismes chargés de les produire, industriellement ou non ;

      • les institutions chargées de les organiser et de les traiter ;

      • les pratiques et les usages de ceux qui manipulent ces objets;

      • les discours sur les objets, les pratiques, les projets, etc.


Fonctionnement disciplinaire

Fonctionnement disciplinaire

  • Instances de tutelle

    • Organismes scientifiques

    • Ministère de l’enseignement supérieur

      • CNU (Conseil national des universités)

  • Laboratoires

  • Revues scientifiques

  • Associations, sociétés savantes


Aspects institutionnels

Aspects institutionnels

  • Liaison enseignement et recherche

    • Filières de formation

      • Information et document

      • Communication

      • Culture

    • Appuyées sur des laboratoires de recherche

    • GERIICO (groupe de recherches interdisciplinaires en information et communication)

    • Thèmes de travail et axes transversaux :

      • les dispositifs technologiques, les dynamiques des usages et objets communicationnels : dimension des politiques publiques, approche socio-économique des contextes, dimension socio technique, sociale et organisationnelle, dimension communicationnelle (dynamique des usages, étude de la communication électronique)

      • les processus de régulation et les dynamiques d’innovation et de création : émergence des communautés, des collectifs, analyse des régulations, des nouvelles configurations et règles du jeu

      • les processus de médiatisation, les médiations : la dimension langagière des phénomènes communicationnels dans les espaces sociaux et professionnels ; la dimension culturelle et politique des phénomènes communicationnels

    • Équipes dédiées

      • COPI : communication, organisation et processus d’innovation

      • SID : Savoirs, Information, Document

      • MEDDIATICS : Médiation/Médiatisation – Espace public – Dispositifs – Discours – Information - Acteurs sociaux – Territoires – Identités – Cultures – Société


D finitions

Définitions

  • Définition de la 71° section du CNU (conseil national des universités)*

    • Les SIC recouvrent particulièrement

      • Les études sur les notions d’information et de communication, sur leurs relations, sur la nature des phénomènes et des pratiques ainsi désignés, de même que les différentes approches scientifiques qui s’y appliquent.

      • L’étude, d’une part, des processus, des productions et des usages de l’information et de la communication, d’autre part, de la conception et de la réception de celles-ci. Ainsi que l’étude des processus de médiation et de médiatisation.

      •  L’étude des acteurs, individuels et institutionnels, de l’information et de la communication, l’étude des professionnels (dont notamment les journalistes) et de leurs pratiques.

      • L’étude de l’information, de son contenu, de ses systèmes sous l’angle des représentations, des significations ou des pratiques associées.

      • L’étude des médias de communication et des industries culturelles sous leurs divers aspects.

* Extrait du site du CNU


D finitions suite

Définitions, suite

La 71e Section considère de sa compétence les recherches sur des objets variés, voire hétérogènes dès lors que la dimension humaine, les significations, les représentations sociales, les formes d’écritures et d’appropriation ou les stratégies des acteurs sont au centre de la problématique. Par conséquent, ce ne sont pas les objets, ni même les matériaux de recherche ou les terrains observés qui suffisent à déterminer le rattachement à la section.

  • Ainsi, à titre indicatif, sont recevables à condition de respecter l’approche définie précédemment les travaux portant sur des objets tels que :

    • l’intelligence économique, l’intelligence territoriale, l’intelligence collective, l’information médicale, l’information géographique, le traitement automatique de la langue, la lexicographie, l’infométrie, les services en ligne (e-learning, e-commerce, e-gouvernance…), les interface homme-machine, le Web sémantique, le traitement de données…

    • le cinéma, l’audiovisuel, les spectacles, les arts, les productions littéraires, l’édition, le design…

    • les musées, les bibliothèques, les archives, les autres institutions culturelles…


Origines et influences approche chronologique et grands anc tres

Origines et influences (Approche chronologique et « grands ancêtres »)

  • Approche par les supports


Origines et influences suite

Origines et influences (suite)

  • Approche par les contenus


Origines et influences suites

Origines et influences (suites)

  • Approches par les activités


Origines et influences suite1

Origines et influences (suite)

  • Brouillages et hybridations

    • Entre les secteurs d’activité

    • Entre les supports et les objets techniques (ex. le journal)

    • Entre les fonctions et professions

  • Conséquences pour les SIC (notamment en recherche)

    • Difficultés à maintenir une approche « verticale » des objets d’étude

    • Recomposition des champs de recherche et des courants au sein même de la discipline


Origines et influences suite2

Origines et influences (suite)

  • Origines professionnelles (enseignement en IUT)

  • Interrogations sur des pratiques professionnelles (se distingue d’autres disciplines scientifiques)

    • Pose une relation particulière avec la recherche (notions de recherche fondamentale ou appliquée)

    • Tension entre une recherche distanciée qui serait forcément critique (soupçonneuse vis-à-vis des pratiques) ou une recherche qui serait purement instrumentalisée par la sphère professionnelle et marchande (par exemple les études d’usage).

  • Une discipline où les champs d’étude correspondent aussi à des objets manipulés professionnellement


La tension par l objet 1

La tension par l’objet (1)

  • Selon l’objet qu’elles analysent, les SIC sont impliquées de manière différente et entretiennent un rapport différent aux autres sciences

  • Ex. les protons

    • Domaine de la physique

    • Domaine de la technique (accélérateur de particules)

    • Appréhension sociale

      • Sociologie des sciences

      • Jeux d’acteurs

    • Communication scientifique

      • Analyse communicationnelle

Les sic n’enseignent rien sur l’objet lui-même, qui est d’un autre domaine, mais elles peuvent enquêter, travailler, sur ce que produit cet objet (des représentations, des modes de communication, etc.)


La tension par l objet 2

La tension par l’objet (2)

  • Ex. la télévision

    • Dans leur vocation « journalistique », les Sic peuvent enseigner :

      • Les techniques de la rédaction télévisuelle

    • Dans leur dimension de la pratique communicationnelle professionnelle : le parler devant la caméra

    • Dans leur dimension réflexive sur les phénomènes communicationnels :

      • L’évolution générale, l’histoire et le devenir du média (ex. Missika J.L, La fin de la télévision)

      • La réception de la télévision et les usages

      • La question de la circulation des images télévisuelles et de leur transformation (deux thèses sur le sujet à Lille-3)

      • Les mutations organisationnelles liées aux évolutions du secteur et aux changements technologiques (ex. les changements de métier au sein des entreprises audiovisuelles)

      • Les mutations médiatiques (ex. intervention de youtube, dailymotion, etc.)


La tension par l objet 3

La tension par l’objet (3)

  • Conclusion sur ce point :

    • Les sic peuvent parler de tout…

    • …mais pas n’importe comment

  • Étude croisée :

    • De lieux (organisations, entreprises, musées, espaces publics, bibliothèques, etc. etc.)

    • D’objets (supports, dispositifs…)

    • D’outils (techniques, méthodologiques, théoriques…)


Connaissance du domaine des sic

Histoire des sciences

Sociologie des sciences

Vulgarisation scientifique

SIC

Linguistique

IST, communication

scientifique

Sociologie des médias

Médias, journalisme

Psycho, sciences

cognitives

Communication publique

Communication politique

Sociologie politique

Systèmes d’information

Informatique

Communication territoriale

Sciences politiques

Multimédia, web

Études littéraires

Communication organisationnelle

Sociologie du travail

Bibliothéconomie, science du

document

Sémiologie

Ressources humaines

Sociologie des

organisations

Sciences de la gestionc

Archives

Publicité

Histoire

Sciences économiques

Sociologie

Industries culturelles

Histoire de l’art

Muséologie

Médiation culturelle

Spectacle vivant

Musicologie


Connaissance du domaine des sic

Histoire des sciences

Sociologie des sciences

Vulgarisation scientifique

SIC

Linguistique

IST, communication

scientifique

Sociologie des médias

Médias, journalisme

Psycho, sciences

cognitives

Communication publique

Communication politique

Sociologie politique

Systèmes d’information

Informatique

Communication territoriale

Sciences politiques

Multimédia, web

Études littéraires

Communication organisationnelle

Sociologie du travail

Bibliothéconomie, science du

document

Sémiologie

Ressources humaines

Sociologie des

organisations

Sciences de la gestionc

Archives

Publicité

Histoire

Sciences économiques

Sociologie

Industries culturelles

Histoire de l’art

Muséologie

Médiation culturelle

Spectacle vivant

Musicologie

Mais problématiques transverses

  • Médiation des savoirs


Connaissance du domaine des sic

Histoire des sciences

Sociologie des sciences

Vulgarisation scientifique

SIC

Linguistique

IST, communication

scientifique

Sociologie des médias

Médias, journalisme

Psycho, sciences

cognitives

Communication publique

Communication politique

Sociologie politique

Systèmes d’information

Informatique

Communication territoriale

Sciences politiques

Multimédia, web

Études littéraires

Communication organisationnelle

Sociologie du travail

Bibliothéconomie, science du

document

Sémiologie

Ressources humaines

Sociologie des

organisations

Sciences de la gestionc

Archives

Publicité

Histoire

Sciences économiques

Sociologie

Industries culturelles

Histoire de l’art

Muséologie

Médiation culturelle

Spectacle vivant

Musicologie

  • Approches communicationnelles


Connaissance du domaine des sic

Histoire des sciences

Sociologie des sciences

Vulgarisation scientifique

SIC

Linguistique

IST, communication

scientifique

Sociologie des médias

Médias, journalisme

Psycho, sciences

cognitives

Communication publique

Communication politique

Sociologie politique

Systèmes d’information

Informatique

Communication territoriale

Sciences politiques

Multimédia, web

Études littéraires

Communication organisationnelle

Sociologie du travail

Bibliothéconomie, science du

document

Sémiologie

Ressources humaines

Sociologie des

organisations

Sciences de la gestionc

Archives

Publicité

Histoire

Sciences économiques

Sociologie

Industries culturelles

Histoire de l’art

Muséologie

Médiation culturelle

Spectacle vivant

Musicologie

  • Approche technosémiotique


3 p rim tre et paradigmes

3 – Périmètre et paradigmes

  • Bruno Ollivier propose 4 paradigmes :

    • Linguistique (langue et communication)

    • Sémiotique (la question du sens)

    • La communication sociale (« je » ne communique pas ou la communication au sein d’un groupe)

    • L’étude médiatique (le support et les discours qu’il suscite)

  • Et 7 champs de recherche

    • De l’information au document

    • La communication, lieu d’où analyser les cultures

    • Les médiations

    • Que deviennent les médias de masse ?

    • Va-t-on vers une société de la connaissance ?

    • Des relations publiques à la communication des organisations

    • Communication et politique

Ollivier (B.), Les sciences de la communication, Armand Colin, 2007


3 p rim tre et paradigmes l exemple de la th orie de l information

3 – Périmètre et paradigmes, L’exemple de la « théorie de l’information »

  • Années 1940 : approche par la cybernétique

  • Une problématique d’ingénieurs (impulsée par l’effort de guerre – une constante dans l’évolution des outils de la communication)

  • Théorie classique du signal (Shannon/Weaver)

  • Problème de la transférabilité de ce schéma sur la communication humaine et sociale (ex. Jakobson).

  • Remise en cause du modèle par le biais de :

    • Prise en compte du sujet

    • Théories de la réception

    • Théories de l’énonciation

Canal

Émetteur

Récepteur


Bibliographie

Bibliographie

  • Bourre R., (dir.) Les origines des sciences de l’information et de la communication, regards croisés, Septentrion, 2002

  • Jeanneret Y., Ollivier B., (dir.) Les sciences de l’information et de la communication, Hermès n°39, 2004

  • Ollivier B., Les sciences de la communication, Armand Colin, 2007

  • Revue Hermès, n°39, 2004, numéro spécial sur les SIC

  • (Quelques) revues du champ :

    • Études de communication (Geriico - Lille-3)

    • Communication et Langages (Armand Colin)

    • Communication et organisation (Greco – Bordeaux)

    • Sciences de la société (Lerass -Toulouse)

    • Culture et musées (LCC Avignon)

    • Documentaliste-Sciences de l’Information (Adbs)


  • Login