Accueil diaporama
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 44

Accueil diaporama PowerPoint PPT Presentation


  • 73 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Accueil diaporama. État de l’ étymologie romane ?.

Download Presentation

Accueil diaporama

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Accueil diaporama

Accueil diaporama


Tat de l tymologie romane

État de l’étymologie romane ?

‘Premessa necessaria è la constatazione che le grandi scoperte in campo etimologico sono state compiute da Diez, Meyer-Lübke e von Wartburg. Agli odierni ricercatori, in questo settore dei nostri studi, rimane una piccola messe, che man mano si assotiglia […]’ (Pfister 2001 : 21)

Marge de progression faible ?

Vocabulaire de base bien étymologisé ?

Test : étymologie de fr. faire


Vari t des tymologies de faire

Variété des étymologies de faire

Gamillscheg 19281–19692 :


Vari t des tymologies de faire1

Variété des étymologies de faire

Bloch & Wartburg (19321) :

Bloch & Wartburg (19492–19685) :


Vari t des tymologies de faire2

Variété des étymologies de faire

Dauzat (19381) :

Dauzat, Dubois & Mitterand (1964 – 2001) :


Vari t des tymologies de faire3

Variété des étymologies de faire

Picoche (19711 – 2002) :

[…]


Vari t des tymologies de faire4

Variété des étymologies de faire

E. Papin in TLF (1980) :


Vari t des tymologies de faire5

Variété des étymologies de faire

Robert historique (19921 – 19982) :


Vari t des tymologies de faire6

Variété des étymologies de faire

Baumgartner & Ménard (1996) :


Tymon

Étymon ?

fac(e)re↔ fag(e)re

Pierret (1994 : 165) :

À priori indécidable au niveau français

(au moins pour l’infinitif)


Vers o se tourner

Vers où se tourner ?

Apories de la linguistique française

→ Souvent, c’est la linguistique romane qui détient les réponses…

… ou qui permet de mieux poser les questions !

→ Recours à l’étymologie romane


Accueil diaporama

REW

Romanisches Etymologisches Wörterbuch

Wilhelm Meyer-Lübke

*Dübendorf 1861

† Bonn 1936

REW :

1930–19353 (1911–19201)


Rew 1935 3

REW (19353) :

Aucune prise de position par rapport à *fagere


Du rew au d rom

Du REW au DÉRom

« Nouveau REW » (cf. Piel 1961)

21e CILPR Palerme (1995) : Table ronde :

« È oggi possibile o augurabile un nuovo REW ? »

« Le besoin où nous sommes d’un ‘nouveau Meyer-Lübke’ a été plusieurs fois évoqué. Le se-cret espoir des organisateurs était que quelqu’un dans l’assistance se lève et dise : ‘C’est moi !’ […] Mais cet espoir a été déçu… Alors que faire ? » (Chambon & Sala 1998 : 1019)


R ponse partielle d rom

Réponse (partielle ?) : DÉRom

  • Dictionnaire Étymologique Roman

  • Projet européen, surtout franco-allemand

  • Financé par l’ANR (Agence Nationale de la Recherche) et la DFG

  • (Deutsche Forschungsgemeinschaft)

  • 34 linguistes romanistes

  • 1 ingénieur informaticien

  • 2 documentalistes

  • Dirigé par Éva Buchi et Wolfgang Schweickard


1 er atelier nancy juin 2008

1er atelier (Nancy, juin 2008)

WolfgangSchweickard


2 e atelier sarrebruck janvier 2009

2e atelier (Sarrebruck, janvier 2009)


3 e atelier nancy juillet 2009

3e atelier (Nancy, juillet 2009)


M thodologie

  • Première raison d’être d’un dictionnaire étymologique consacré à une famille linguistique : reconstruction du lexique de l’ancêtre commun

Méthodologie

  • Objectif du DÉRom :

reconstruire le lexique protoroman

  • Cadre théorique :

  • grammaire comparée-reconstruction

  • (cf. Fox 1995)


Chambon para tre 3

Chambon (à paraître : 3) :

« […] les mots du latin écrit de l’Antiquité ne sauraient être placés à l’origine des mots héréditaires du français ou des autres langues (gallo)romanes […]. Le seul moyen de faire venir à l’existence l’étymon (oral) d’un mot héréditaire est de le reconstruire sur la base de la comparaison entre formes orales affines, c’est-à-dire dont on a montré qu’elles étaient reliées par un ensemble de correspondances phoniques régulières. […] l’établissement des étymons des mots héréditaires correspond au segment de la recherche étymologique où celle-ci coïncide avec la grammaire comparée-reconstruction des parlers romans. »


Question de directionnalit

Question de directionnalité

  • REW :

  • « Qu’est devenu le lexique latin [classique] ? »

  • DÉRom :

  • « D’où vient le lexique roman ? »

  • Même questionnement qu’en étymologie germanique, slave, etc.


En r sum

En résumé :

Ancré méthodologiquement

dans la linguistique générale

DÉRom = projet « classique »

de romanistique


Nomenclature d rom

Nomenclature DÉRom

  • Première phase (2008–2010) :

    lexique protoroman commun

  • 488 étymons interromans

  • (= panromans ou presque)

  • (Fischer 1969)

  • Publication progressive sur Internet

  • (actuellement : 15 articles)


Notation des tymons

Notation des étymons

Conséquence de l’option

« grammaire comparée-reconstruction » :

Étymons du lexique héréditaire en notation phonologique avec astérisque

DÉRom : */'kad-e-/

* = « reconstruit »

REW : cadĕre, 2. *cadēre

* = « non attesté »

Notation des étymons en graphie conventionnelle réservée aux latinismes (par ex. natalis)


Afin de relativiser cet exotisme

Afin de relativiser cet « exotisme »

DÉRom pousse à l’extrême une position déjà défendue par le passé, cf. Bork (1992 : 37) :

‘Die von der Altphilologie geerbte Textgläubigkeit scheint mir der Methodik der Romanistik unangemessen ; sie steht dem Fortschritt der Forschung im Wege. So wird die Existenz eines lat. *altiare durch das Unisono aller romanischen Sprachräume entschieden schlüssiger bewiesen als durch einen Zufallsbeleg […].’


Effet secondaire cat gorisation

Effet secondaire : catégorisation

Catégorisation : lexique héréditaire / emprunté

Amalgame étymons « attestés » / non « attestés »

DÉRom

*

Catégorisation : étymon attesté / non attesté

Amalgame lexique emprunté / partie lexique hérité


Statut du latin crit de l antiquit

Statut du latin écrit de l’Antiquité

  • Témoignage du latin écrit de l’Antiquité

  • → pratiques idiosyncrasiques en étymologie romane

  • Les langues romanes ne sont-elles pas

  • des langues « normales » ?

  • Idée de base du DÉRom: le latin ne constitue une plus-value pour les études romanes que s’il complète la méthodologie générale plutôt que de s’y substituer


D tour par une anecdote

Confiance

Confiance

Détour par une anecdote

Calculs imprécis

Mesures imprécises


Appliqu l tymologie

Philologie

latine

+

Reconstruction romane

Appliqué à l’étymologie

 Confiance


Retour au rew

Retour au REW

Étymon adéquat

Étymon inadéquat


Von wartburg 1931 in few 3 353a fac re

von Wartburg 1931 in FEW 3, 353a, FACĔRE

« FACERE ist in allen rom. sprachen erhalten: rum. face, vegl. fur, it. fare, logud. fagere, obeng. kat. fer, sp. hacer, pg. facer. Verschiedene dieser formen (so it. fare, obeng. fer, apr. far) gehen auf eine kurzform FARE zurück, die im spätern lt. ganz vereinzelt belegt ist [...] ».

– + – = contradiction !

fare ≠ forme (phonét./morphol./...) de facĕre !


Retournement de la question sous jacente

Retournement de la question sous-jacente

?

FACĔRE

En faisant abstraction du latin

Lexèmes romans ?

Lexèmes romans

Méthodologie classique… sauf en romanistique !


D rom a rticle ak e

DÉRom : article */'ɸak-e-/

*/'ɸa-re/

(avec

syncope : récent)

*/'ɸak-e-re/

(sans accident phonétique : ancien)


Phylog nie romane hall 1950 24

Mal classé : vocalisme occidental

(‘latin vulgaire’)

(Bartoli 2000 : 396-398)

Phylogénie romane (Hall 1950 : 24) :

aussi

*/'ɸ-a-re/

seulement */'ɸak-e-re/

2e m. 2e s.

fin 3e s.

déb. 5e s.


Variation interne

Variation interne

Müller (1999 : 186-187) :

‘La recherche étymologique et historique faite dans les langues romanes depuis les années ’60 a mis en évidence que la fragmentation lexicale du monde latin au-dessous de la couche de la langue écrite a été beaucoup plus prononcée à l’époque tardive qu’on ne pensait jusqu’à une date récente.’


Lien avec morphologie historique

Lien avec morphologie historique

  • Type */'ɸ-a-re/ homotope avec futur synthétique de type *FA(CĔ)RE HABEO

  • Type *FA(CĔ)RE HABEO manque en sarde et en roumain (où */'ɸ-a-re/ manque aussi)

  • Syncope généralisée à partir du futur synthétique *FA(CĔ)RE HABEO

  • Donc à l’origine : */'ɸ-a-re/ =

  • variante combinatoire de */'ɸak-e-re/


Origine du futur dalmate

Origine du futur dalmate

Communis opinio :

futur dalmate < futur antérieur latin

Hypothèse de Tekavčić (1976/1977) : futur dalmate < futur synthétique *FA(CĔ)RE HABEO

Article */'ɸak-e-/ apporte argument supplémentaire à la théorie de Tekavčić

Genèse du type */'ɸ-a-re/ en rapport direct avec l’apparition du futur *FA(CĔ)RE HABEO


Retour l tymologie de faire

Retour à l’étymologie de faire

Étiquette glottonymique ?

→ Latin, latin classique, latin vulgaire ?

‘le latin global est le latin sous toutes les formes qu’il a pu revêtir depuis la fondation de Rome, dans le monde romain occidental antique et par la suite dans les parlers romans, en Europe, ainsi que dans le latin moderne pratiqué par les sciences et le culte’ (de Dardel 2009 : 7)

Imprécis ; amalgame avec emprunts


Resterait donc

Resterait donc…

l’étiquette latin vulgaire?

Van Acker (2007) : terme à éviter


En outre quatre syst mes vocaliques

En outre : quatre systèmes vocaliques

Lausberg (1963 : 1 : 144-149) :

(1) latin vulgaire : */ī/ > */i/, */ĭ/ ~ */ē/ > */e/, */ĕ/ > */ɛ/, */ā/ ~ */ă/ > */a/, */ŏ/ > */ɔ/, */ō/ ~ */ŭ/ > */o/, */ū/ > */u/

(2) sarde : */ī/ ~ */ĭ/ > */i/, */ē/ ~ /ĕ/ > */e/, > */ā/ ~ */ă/ > */a/, */ō/ ~ */ŏ/ > */o/, */ū/ ~ */ŭ/ > */u/

(3) roumain : */ī/ > */i/, */ĭ/ ~ */ē/ > */e/, */ĕ/ > */ɛ/, */ā/ ~ */ă/ > */a/, */ō/ ~ */ŏ/ > */o/, */ū/ ~ */ŭ/ > */u/

(4) sicilien : */ī/ ~ */ĭ/ ~ */ē/ > */i/, */ĕ/ > */ɛ/, */ā/ ~ */ă/ > */a/, */ŏ/ > */ɔ/, */ō/ ~ */ŭ/ ~ */ū/ > */u/


Protolangue

Protolangue

Campbell (2004 : 125) :

‘Proto-language : (1) the once spoken ancestral language from which daughter languages descend ; (2) the language reconstructed by the comparative method which represents the ancestral language from which the compared languages descend. (To the extent that the reconstruction by the comparative method is accurate and complete, (1) and (2) should coincide.)’

Étiquette glottonymique : protoroman


Signifiant de l tymon

Signifiant de l’étymon ?

→ facere, *fagere ?

Meyer-Lübke (1894 : 435) :

‘facere > fagere > fayere > fare’

sarde : centr. /'fakere/, logoud. /'faɣere/

Lausberg (1967 : 2 : 40) :

/g/ + /i/ ~ /e/ > sard. centr. /ɣ/, logoud. Ø

Lausberg (1967 : 2 : 39) :

/k/ + /i/ ~ /e/ > sard. centr. /k/, logoud. /ɣ/

*/g/ incompatible avec formes flexionnelles


Buchi et al soumis

Buchi et al. (soumis)

Continuateur de protorom. */'ɸak-e-/ v.tr. « produire un effet à travers un travail manuel ou intellectuel, faire » (maintenu dans toutes les langues romanes, au moins dans une partie du paradigme flexionnel) et, pour le futur-conditionnel, de sa variante combinatoire */'ɸ-a-/ (qui est maintenue dans le futur-conditionnel de toutes les langues romanes à part le sarde et le roumain et dans l’infinitif de certaines d’entre elles, ainsi occit. far et it. fare), cf. lat. facere (TLL 6/1, 82-133). Le dégagement de */'ɸ-a-/ est en rapport direct avec l’apparition du futur périphrastique de type */ɸ-a-re'aβe-/, inconnu en sarde et en roumain. Cf. Rydberg 1893 ; REW3 s.v. facĕre ; von Wartburg in FEW 3, 346b-354b, FACĔRE ; Buchi in DÉRom.


Una piccola messe

Una piccola messe ?

L’étymologie romane (et française) dispose encore d’une bonne marge de progression, y compris dans le domaine du lexique héréditaire !

Aussi à l’UCL (CELEXROM) !

Nécessité de mémoires de Master, de thèses, de monographies…

Et le DÉRom a son rôle à jouer !

http://www.atilf.fr/DERom


  • Login