Premiere partie l.jpg
Sponsored Links
This presentation is the property of its rightful owner.
1 / 26

PREMIERE PARTIE PowerPoint PPT Presentation


  • 160 Views
  • Updated On :
  • Presentation posted in: General

PREMIERE PARTIE. De la profession à la certification, comment se construit un diplôme ?. Du référentiel au diplôme : une nouvelle façon de concevoir la formation. Il ne s’agit plus d’intégrer des savoirs mais de mettre en œuvre des compétences qui définissent une professionnalité.

Download Presentation

PREMIERE PARTIE

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


PREMIERE PARTIE

De la profession à la certification, comment se construit un diplôme ?


Du référentiel au diplôme :une nouvelle façon de concevoir la formation.

Il ne s’agit plus d’intégrer des savoirs mais de mettre en œuvre des compétences qui définissent une professionnalité.


La profession :Elle est définie par un ensemble d’activités professionnelles, dans un contexte d’intervention.

Ces activités sont recensées dans

Le référentiel professionnel

( annexe n°1)

Il définit :

Contexte de l’intervention

Les fonctions et les activités


La compétence :est l’ensemble des savoirs, des savoirs faire, articulés pour accomplir de façon adaptée une activité plus ou moins complexe.

Les compétences sont assemblées

par

« domaine de compétences »


Le référentiel de compétences est l’outil de référence.

Il recense :

  • L’ensemble des compétences nécessaires pour l’obtention du diplôme.

  • Le niveau d’exigences minimales.

  • Les indicateurs de compétences.


Ainsi tout part de la profession


DEUXIEME PARTIE

De la profession de TISF au diplôme d’état de TISF…….


La réforme du DE de TISF

Décret N°2006-250 du premier mars 2006

Ce diplôme est enregistré au niveau IV du répertoire national des certifications professionnelles.


Le diplôme de TISF atteste des compétences acquises pour effectuer une intervention sociale:préventive, éducative, réparatrice.

A travers :

  • Des activités d’aide à la vie quotidienne.

  • L’éducation des enfants.

    Ayant pour but :

  • Autonomie des personnes.

  • L’intégration des personnes dans leur environnement.

  • Créer ou restaurer le lien social.


La formation découle du référentiel professionnel.

Elle est déclinée en :

  • 6 domaines de compétences.

    Aux quels sont associés :

  • 6 domaines de formation.

    Validés par :

  • 6 épreuves de validation.


La formation théorique :

Elle dure 950 heures, elle est décomposée en six domaines de formation. (DF)

  • DF1 : conduite du projet d’aide à la personne.

  • DF2 : communication professionnelle et travail en réseau.

  • DF3 : réalisation des actes de la vie quotidienne.

  • DF4 : transmission des savoirs et des techniques nécessaires à l’autonomie des personnes dans leur vie quotidienne.

  • DF5 :contribuer au développement de la dynamique familiale.

  • DF6 : accompagnement social vers l’insertion.


La formation pratique :

Elle a une durée cumulée de 1155 heures soit 33 semaines.

Elle est organisée ainsi :

  • Sous forme de 4 stages.

  • Ces stages sont référencés à 4 des 6 domaines de formation : DF1, DF4, DF5, DF6

  • Ces stages doivent se faire sur au moins deux terrains différents, dont au moins un au domicile des personnes aidées.


Le terrain de stage

  • Il est appelé site qualifiant.

  • L’organisme de formation et le terrain de stage signent une convention de site qualifiant.

  • Une convention de stage tripartite, entre terrain, centre et stagiaire sera signée

  • Un formateur référent et un référent professionnel seront identifiés pour chaque stage.


TROISIEME PARTIE

Les épreuves de certification


A chaque domaine de compétences est associé un domaine de certification

  • Les épreuves de certification sont organisées soit par la DRASS soit par le centre de formation.

  • Pour valider un domaine de compétences le candidat doit obtenir une note égale ou supérieure à 10

  • Le diplôme de TISF est obtenu si les six domaines de compétences sont validés.

  • Certaines dispenses sont possibles.


Organisation des épreuves

  • L’établissement de formation présente les candidats.

  • Un dossier par candidat présenté est envoyé à la DRASS.

  • Ce dossier comprend :

    - un livret de formation

    - Un dossier de pratiques professionnelles


Les épreuves organisées par le centre

  • DC1: Évaluation de pratiques professionnelles par le site qualifiant et le centre de formation qui évaluent et notent conjointement le candidat.

  • DC2 : Évaluation par une épreuve orale du positionnement du candidat sur une situation professionnelle donnée.

  • DC3 :Évaluation par plusieurs mises en situation pratiques et un contrôle de connaissances.

  • DC4 : Évaluation par une épreuve orale d’analyse d’une situation de vie quotidienne.

  • DC5 : Évaluation par une épreuve écrite d’une situation d’exclusion donnée.


Les épreuves organisées par la DRASS

  • DC1 : Évaluation par une épreuve orale d’un dossier de pratiques professionnelles.

  • DC5 : Évaluation par une épreuve écrite des capacités du candidat à analyser une situation en rapport avec l’enfance ou la famille.


UN JURY constitué par la DRASS établit la liste des candidatsreçus au diplôme.

  • Un candidat ayant validé les six domaines de compétences est admis.

  • Un candidat ayant validé partiellement les domaines de compétences aura 5 ans pour valider la totalité du diplôme.

  • En cas de candidat n’ayant pu participer à la session, pour raison de force majeure, une session subsidiaire sera organisée.


Quatrième partie

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPERIENCE


Les principes généraux en matière de validation des acquis de l’expérience sont communs à tous les diplômes en travail social.

  • Le livret 1 permet l’examen de la recevabilité de la demande.

  • Le livret 2 permet au candidat de présenter son expérience afin d’en faire valider les acquis.


Avez-vous des questions ?


  • Login