Nancy 17 mars 2012 eleni orfanidou anne danion grillat erik andr sauleau virginie pascal
Download
1 / 22

Nancy, 17 mars 2012 Eleni ORFANIDOU, Anne DANION-GRILLAT, Erik-André SAULEAU, Virginie PASCAL - PowerPoint PPT Presentation


  • 92 Views
  • Uploaded on

L’annonce du diagnostic d’autisme par les pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes : à propos d’une étude multicentrique. Nancy, 17 mars 2012 Eleni ORFANIDOU, Anne DANION-GRILLAT, Erik-André SAULEAU, Virginie PASCAL. Introduction.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Nancy, 17 mars 2012 Eleni ORFANIDOU, Anne DANION-GRILLAT, Erik-André SAULEAU, Virginie PASCAL' - adair


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Nancy 17 mars 2012 eleni orfanidou anne danion grillat erik andr sauleau virginie pascal

L’annonce du diagnostic d’autisme par les pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :à propos d’une étude multicentrique

Nancy, 17 mars 2012

Eleni ORFANIDOU, Anne DANION-GRILLAT, Erik-André SAULEAU, Virginie PASCAL


Introduction
Introduction pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :


  • Evolution des concepts et des connaissances sur l’autisme pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :

  • Intérêt croissant pour le diagnostic précoce

     recommandations HAS (2005)

  • Place de l’annonce d’un diagnostic d’autisme

  • Impression d’un écart entre :

    - les représentations des psychiatres

    - les attentes des parents d’enfants avec

    autisme


L tude
L’étude pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :


  • 2005-2007 (Fondation de France) pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :

  • Angle éthique

  • Éclairer les pratiques médicales d’ établissement et de transmission d’un diagnostic d’autisme

  • Tenir compte des attentes des parents d’enfants avec autisme

     adapter les pratiques médicales

     améliorer le lien thérapeutique avec les

    familles


  • 2 types de questionnaires : pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :

    - l’un destiné aux pédopsychiatres du service

    public (78 questions)

    - l’autre aux parents d’enfants autistes (86

    questions)

  • Anonymat

  • Nombreuses questions ouvertes

  • Analyse quantitative et qualitative

  • Traitement statistique des données


Les r sultats
Les résultats pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :


1 enqu te aupr s des p dopsychiatres
1. Enquête auprès des pédopsychiatres pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :


  • 127 questionnaires reçus pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :

  • Répartition géographique hétérogène

  • 70 % : > 40 ans

  • Equivalence hommes / femmes

  • PH, PU-PH, Chefs de Service


Les pratiques diagnostiques pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :

  • Usage de classifications : 91 %

    - DSM IV ou CIM 10 : 40 %

    - CFTMEA : 22 %

    - Les 2 : 28 %

  • Usage d’échelles diagnostiques : 65 %

    (ADI-R, CARS, ADOS, Vineland)

  • Prescription de bilans complémentaires : 96 %

    - dont 72 % en systématique

    - pas de consensus apparent / examens somatiques


L’annonce du diagnostic pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :

  • Déclarent annoncer le diagnostic : > 90%

    - mais < 50% en systématique

  • Annonce différée voire discutée si :

    - tableau atypique (20%), enfant très jeune (10%)

    - parents peu prêts à entendre le diagnostic (33%)

  • Termes utilisés :

    - autisme (76%), traits / troubles autistiques (75%), TED (69%)

    - expressions plus généralistes fréquentes

    - dysharmonie / psychose (25%)


  • L’annonce est importante pour : pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :

    - la prise en charge (21%), l’alliance thérapeutique (20,5%)

  • Informations :

    - soins (62%), intégration scolaire et sociale (52%), symptômes et concept (50%)

  • Réactions parentales : tristesse (39%), soulagement (32%)

  • Vécu des psychiatres : empathie, malaise (37%), mais temps fort pour l’alliance (25%)


  • Conséquences d’une non-annonce : pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :

     angoisse, désarroi des parents (39%)

     mauvaise adhésion aux soins (20%), PEC tardive /inadaptée (19%)

     déni des troubles (15%)

     difficultés dans relation avec enfant / erreurs éducatives (9%)

     errance médicale (9%)


2 enqu te aupr s des parents d enfants avec autisme
2. Enquête auprès des parents d’enfants avec autisme pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :


  • 235 questionnaires reçus, mères >> pères pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :

  • 31 – 50 ans (85 %)

  • Régions de provenance hétérogènes

  • Mariés ou vivant maritalement (82 %)

  • 70 % exercent une activité professionnelle

  • Modification ou interruption activité : 1 parent sur 3 (surtout mères)


Premières difficultés pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :

  • Atcd périnataux : 29 %

  • Repérage précoce : 18 mois ± 6 mois

  • Parents ++

  • Trouble des interactions et du langage

  • 1ère consultation : 24 mois ± 6 mois

  • Pédiatre ++, pédopsychiatre

  • Bilans pratiqués : 75 % (anomalies dans 13 %)


L’obtention du diagnostic pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :

  • Age moyen : 4 ans ± 9 mois

  • Autisme < TED < Sd d’Asperger

  • 2,4 ans en moyenne après repérage 1ers signes

  • Autisme (27%), traits autistiques (22%), TED (11,5%)

  • Pédopsychiatre, psychologue, pédiatre

  • 10 % : « pas de diagnostic » ou « termes imprécis »


Le vécu des parents pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :

  • Concordance entre termes annoncés et représentations parentales (surtout pour autisme, Sd d’Asperger)

  • Exigence d’un diagnostic précis, d’une information claire et exhaustive

  • Davantage d’empathie

  • Satisfaction / termes employés : 60 %

  • Mais : retard au diagnostic reproché (70 %)

     Attentes parentales ≠ recommandations


Les effets de l’annonce pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :

  • Réactions parentales bien perçues par les psychiatres

  • Effets sur le couple partagés

  • Conséquences d’une non-annonce ++ (selon les parents)

    - angoisse, culpabilité parentale (28%)

    - prise en charge retardée (21,5%) ou inadaptée (14%)

    - isolement de l’enfant (13,5%)

    - erreurs éducatives (5,5%)


Conclusions et perspectives
Conclusions et Perspectives pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :


  • Repérage et consultation précoce pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :

     formation / dépistage TED

  • Évolution des pratiques des pédopsychiatres

  • Mais écart / attentes parentales :

     adapter le contenu de l’information

    apportée aux parents

     favoriser la réflexion critique / pratiques

    d’annonce

  • Problématiques actuelles …


Merci de votre attention
Merci de votre attention pédopsychiatres français et le point de vue des parents d’enfants autistes :


ad