les mod les internes dans solvabilit 2
Download
Skip this Video
Download Presentation
Les modèles internes dans Solvabilité 2

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 21

les mod - PowerPoint PPT Presentation


  • 196 Views
  • Uploaded on

Les modèles internes dans Solvabilité 2. Séminaire IARD – 25 mars 2010 Régis WEISSLINGER. SOMMAIRE. Le calcul des capitaux réglementaire et économique Les standards requis par la Directive Solvabilité 2 Le processus d’approbation. Pourquoi un modèle interne ?.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'les mod' - Thomas


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
les mod les internes dans solvabilit 2

Les modèles internes dans Solvabilité 2

Séminaire IARD – 25 mars 2010

Régis WEISSLINGER

Page n°1

sommaire
SOMMAIRE
  • Le calcul des capitaux réglementaire et économique
  • Les standards requis par la Directive Solvabilité 2
  • Le processus d’approbation

2

pourquoi un mod le interne
Pourquoi un modèle interne ?
  • Améliore la gestion des risques
    • Lie toutes les services
    • Langage commun dans l’entreprise
  • Outil quantitatif prédictif
    • Approuvé par le superviseur
    • Utilisable en interne : le capital économique
  • Adapté aux risques spécifiques
    • A la différence de la formule standard
    • Peut être imposé par l’autorité de contrôle…

3

le p rim tre du mod le
Le périmètre du modèle
  • Solvabilité 2 autorise les modèles partiels
    • Permanents
    • Transitoires
  • Mais il existe des conditions spécifiques pour les modèles partiels
    • Pas d’arbitrage réglementaire
    • Permet de calculer un SCR
    • Les standards s’appliquent sur le périmètre du modèle

4

le capital conomique
Le capital économique
  • Diffère généralement du capital réglementaire
  • Vision des risques par l’entreprise
    • Autre horizon, autres définitions du risque
    • Autre mesure de ce risque
  • Adapté aux projections d’activité
  • Attentes externes (rating, actionnaires, …)

5

le calibrage du mod le
Le calibrage du modèle
  • Décrit la norme réglementaire
  • SCR calculé comme une VaR à 99,5% à horizon 1 an des Basic Own Funds
  • Description et justification des réconciliations entre capitaux économique et réglementaire

6

normes de qualit statistique
Normes de qualité statistique
  • Aucune méthode prescrite, mais tous les risques matériels pris en compte
  • Importance des données utilisées
    • Sont-elles appropriées ?
    • Source fiable ?
  • Justification des méthodes utilisées
    • Actuariellement correcte
    • Adaptée à la situation de l’entreprise

7

test relatif l utilisation 1
Test relatif à l’utilisation (1)
  • Afin que le MI ne soit pas qu’un modèle réglementaire…
  • Pas de liste exhaustive, mais des principes d’utilisation

8

test relatif l utilisation 2
Test relatif à l’utilisation (2)
  • Lien entre les différents calculs
    • MCEV, Bilan IFRS, Bilan S2…
  • Socle commun de modélisation…
  • … mais aussi expliquer les différences méthodologiques
    • Primes futures, impôts différés, mark to market ou mark to model…

9

test relatif l utilisation 3
Test relatif à l’utilisation (3)
  • Aide à la décision
    • Réassurance
    • Couverture financière…
  • Quantifier l’impact rendement/risque d’une stratégie
    • Lien avec l’aversion au risque des dirigeants
    • Frontière efficiente
  • Pas à suivre aveuglément, mais permet de juger les stratégies

10

test relatif l utilisation 4
Test relatif à l’utilisation (4)
  • Allocation du capital dans l’organisation
  • Gestion quotidienne des risques
    • Indicateurs communs avec le modèle
  • Souscription des risques
    • Suivi de la consommation de capital
    • Indicateurs repris par le modèle
  • Reporting adapté à la hiérarchie

11

validation du mod le 1
Validation du modèle (1)
  • Etape préalable à l’approbation par l’autorité de contrôle
    • Sous la responsabilité de l’entreprise
  • Permet de tester les limites du modèles et sa robustesse
    • Le modèle fonctionne-t-il dans toutes les circonstances ?
  • Permet de valider les données et les hypothèses du modèle

12

validation du mod le 2
Validation du modèle (2)
  • Relativiser les résultats du modèle
    • Risque d’erreur du modèle
    • Analyse des sensibilités
  • Confronter à des scénarii adverses
  • Confronter avec l’expérience
    • Attention, souvent test de rejet plus que d’acceptation
    • Attribution des pertes et profits

13

validation du mod le 3
Validation du modèle (3)
  • Jugement d’expert
    • Comparer les hypothèses/données retenues avec des informations publiques
    • Comprendre ce qui distingue l’entreprise du panel
    • Attention toutefois au risque systémique…
  • Absence totale de données
    • Justifier le recours aux données externes

14

donn es mod les externes
Données/modèles externes
  • Continuum de situations
    • Expertise présente / manque de ressources
    • Manque d’expertise en interne
  • Comparer les modèles
    • Entre eux
    • Avec des modèles simplifiés
  • Validation appropriée
    • Sous la responsabilité de l’entreprise

15

documentation
Documentation
  • Contrainte réglementaire, mais répond aussi à des enjeux vitaux de l’entreprise
    • Permet à un tiers de comprendre le modèle
    • Assure la continuité d’exploitation
    • Permet à la direction de saisir les points principaux du modèle
  • Doit être adaptée à l’utilisateur
  • Description tant quantitative que qualitative

16

gouvernance du mod le
Gouvernance du modèle
  • Sous la responsabilité des dirigeants
  • Assurer une boucle entre ces dirigeants et les opérationnels
  • Définir clairement les tâches de chacun dans l’entité

17

lien avec le contr le interne
Lien avec le contrôle interne
  • Comparer le modèle et les travaux de cartographie des risques
  • Les risques quantifiables sont-ils tous pris en compte ?
    • Discussion sur la matérialité de ces risques
  • Quels procédures en place pour limiter les risques non quantifiés dans le modèle ?
    • Liquidité, stratégique, réputation…

18

le processus d approbation 1
Le processus d’approbation (1)
  • Phase préalable de pré-candidature avec le superviseur
    • Recommandée par les superviseurs
    • Permet à l’entreprise de se situer
  • Evaluation de la demande d’approbation par le(s) superviseur(s)
    • Processus itératif
    • Echanges fréquents entre l’autorité et le(s) superviseur(s)

19

le processus d approbation 2
Le processus d’approbation (2)
  • Concerne le modèle à t = 0
  • Mais aussi les changements ultérieurs
    • Définition d’une politique de changement du modèle
    • Catégorie majeure : fait l’objet d’une approbation préalable (sauf cas exceptionnels)
    • Catégorie mineure : communiqué dans le rapport au superviseur, inspection possible a posteriori

20

conclusion
Conclusion
  • Le modèle interne n’est pas un pilote automatique
  • Mais il est complètement intégré dans la gestion des risques
  • Projet important
    • Qui mobilise beaucoup de ressources (humaines et financières)
    • Qui fédère des compétences transversales

21

ad