Le poids conomique des associations en france
Download
1 / 20

Le poids conomique des associations en France - PowerPoint PPT Presentation


  • 226 Views
  • Uploaded on

Le poids économique des associations en France. Edith Archambault, Centre d’économie de la Sorbonne Université Paris1 et ADDES (à partir de P. Kaminski, compte des ISBL). Pas de statistique INSEE sur les associations avant 2005.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Le poids conomique des associations en France' - Patman


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Le poids conomique des associations en france

Le poids économique des associations en France

Edith Archambault,

Centre d’économie de la Sorbonne

Université Paris1 et ADDES

(à partir de P. Kaminski, compte des ISBL)


Pas de statistique insee sur les associations avant 2005
Pas de statistique INSEE sur les associations avant 2005

  • Dans les comptes nationaux les associations sont invisibles, car dispersées entre sociétés, ménages, administrations et ISBLSM

  • Les chiffres qui circulent sont issus de travaux universitaires, encore expérimentaux

  • La publication en 2003 du Manuel des Nations Unies pour la construction d’un compte satellite des ISBL propose une méthodologie fiable et comparable internationalement

  • L’INSEE s’engage en 2004. Rapport en 2005.


Associations et institutions sans but lucratif isbl
Associations et Institutions sans but lucratif (ISBL)

  • Langage courant en France : associations

  • Langage statistique : ISBL , terme général qui peut s’appliquer à des formes juridiques variables selon les pays et les périodes. La comparaison internationale devient possible. La comparaison dans le temps est facilitée


Les isbl d finition
Les ISBL: définition

Les ISBL sont :

  • Des organisations

  • Sans but lucratif (elles ne distribuent pas leurs éventuels excédents)

  • Institutionnellement séparées des pouvoirs publics

  • Indépendantes ( gestion autonome)

  • À adhésion ni obligatoire ni automatique


Compter les isbl
Compter les ISBL?

  • Leur nombre?

  • L’emploi salarié?

  • Les bénévoles?

  • Les adhérents?

  • Leur budget?


Le budget du c t des d penses
Le budget du côté des dépenses

  • Salaires bruts (DADS)

  • + charges = Frais de personnel

  • + Dépenses d’équipement +excédent

  • = Valeur Ajoutée

  • + Achats et dépenses de fonctionnement

  • = Production


Le budget du c t des recettes
Le budget du côté des recettes

  • Ventes marchandes

  • Cotisations

  • Apports des ménages

  • Apports des entreprises

  • Apports des administrations publiques


D tail des apports du secteur public
Détail des apports du secteur public

  • Subventions (sans contrepartie directe)

  • Conventions (achat de service)

  • Communes

  • Départements, régions

  • Ministères, niveau national ou européen

  • Sécurité sociale et autres fonds sociaux


Les associations qui ne sont pas dans le compte des isbl
Les associations qui ne sont pas dans le compte des ISBL

  • Celles qui emploient moins d’un salarié en ETP

  • Celles qui dépendent à 100% de la puissance publique

  • Celles qui gèrent des régimes obligatoires

  • Les organisations patronales et les ordres professionnels


Les isbl qui ne sont pas des associations
Les ISBL qui ne sont pas des associations

92% des ISBL sont des associations

Les autres :

  • fondations

  • cultes et congrégations

  • partis politiques

  • syndicats de salariés

  • Comités d’entreprise

  • des organismes paritaires de protectionsociale à adhésion facultative


Principaux r sultats france 2002
Principaux Résultats, France 2002

  • 1 435 000 « vrais emplois » et presque autant de « petits boulots »

  • 25,8 milliards € de salaires bruts

  • 35,8 milliards € de frais de personnel

  • 45,5 milliards € de valeur ajoutée

  • 60,8 milliards € de budget (=production)


Principaux r sultats france 20021
Principaux résultats, France 2002

  • 8,4% de l’emploi salarié privé total

  • 6.5% de l’emploi salarié public et privé

  • 4.4% des salaires distribués dans l’économie nationale

  • 2.9% du PIB



Comparaison isbl autres frais de personnel bleu et valeur ajout e jaune
Comparaison ISBL/AutresFrais de personnel (bleu) et valeur ajoutée (jaune)


Les b n voles eux aussi produisent
Les bénévoles eux aussi produisent

  • 12 millions de bénévoles dont 11 millions travaillent dans les associations

  • 8 millions occasionnels, 4 millions réguliers, qui travaillent en moyenne 2,5h/sem.

  • 820 000 équivalent temps plein

  • La valeur économique de leur travail est de 14,2 milliards €



Structure du ssbl 2002
Structure du SSBL, 2002 1990, 1995, 2002




Structure des ressources du ssbl sans ou avec b n volat

bleu: fin. Public, violet: recettes, jaune: dons 1990, 1995, 2002

Avec le bénév. valorisé, les ressources sont privées à plus de 50%

Structure des ressources du SSBL, sans ou avec bénévolat


ad