L expansion de l occident jean fran ois asselin coll ge jacques cartier 78440 issou
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 14

L'expansion de l'Occident Jean-François Asselin Collège Jacques Cartier – 78440 Issou PowerPoint PPT Presentation


  • 72 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

L'expansion de l'Occident Jean-François Asselin Collège Jacques Cartier – 78440 Issou. Plan à double temps : 1°) thème économique 2°) thème religieux et militaire. Un exemple par thème: Thème 1 → circuit d'échange ou famille de marchands Thème 1 ou 2 → grande ville et son architecture

Download Presentation

L'expansion de l'Occident Jean-François Asselin Collège Jacques Cartier – 78440 Issou

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


L expansion de l occident jean fran ois asselin coll ge jacques cartier 78440 issou

L'expansion de l'OccidentJean-François AsselinCollège Jacques Cartier – 78440 Issou


R f rence au programme

Plan à double temps :

1°) thème économique

2°) thème religieux et militaire

Un exemple par thème:

Thème 1 → circuit d'échange ou famille de marchands

Thème 1 ou 2 → grande ville et son architecture

Thème 2 → expansion de la chrétienté

Des liens sont possibles entre les démarches et les thèmes (une grande ville

peut servir à illustrer les activités économiques ou des changements dans la

morphologie urbaine de villes conquises par les Latins, les Grecs ou les Normands

Référence au programme

Finalisation de la séquence par

une généralisation: un réseau de villes se forme


Lexpansion de loccident jean fran ois asselin coll ge jacques cartier 78440 issou

  • L'expansion de l'Occident peut également être vue depuis les autres rives de la Méditerranée. Le lien avec la partie sur les débuts de l'islam est à privilégier et à prolonger.

Lien possible :

Partie I. Les débuts de l'islam

« [L'étude] débouche sur une carte qui situe le monde musulman médiéval par rapport à ses voisins ».


L ments de probl matique sur la s quence

Éléments de problématique sur la séquence

  • Montrer la multiplicité des formes que peut prendre l'expansion de l'Occident.

  • Montrer que cette expansion se traduit par une urbanisation qui n'est pas seulement spatiale. Le développement des villes est aussi un phénomène social (rôle des acteurs).


Conseils

Conseils

  • Ce qu'il faut éviter

    - un discours monolithique ou conceptualisant (exemple: « la Ville »).

    - la vision d'une expansion linéaire et inéluctable de l'Occident

  • Ce qu'il faut souligner

    - l'appropriation de connaissances exogènes à l'Occident

    - l'organisation et les stratégies des acteurs

    - l'importance croissante des villes qui sont investies par les acteurs les plus influents


Capacit s et connaissances sp cifiques de la s quence

Capacités et connaissances spécifiques de la séquence

Connaissances

(notions et mots clés)

Capacités

  • Connaître et utiliser le repère de la première croisade (1096-1099)

  • Connaître et expliquer les espaces de l'expansion de la chrétienté sur une carte de l'Europe et de la Méditerranée entre le XIe et XIVe siècle.

  • Raconter et expliquer un épisode des croisades ou de la Reconquista

  • Décrire quelques aspects de l'activité d'un marchand et d'un banquier

  • Croisade

  • Expansion/colonisation

  • Reconquista

  • Commerce/foires

  • Réseau urbain

  • Acculturation


Mise en uvre des le ons

Mise en œuvre des leçons

Leçon 1. L'expansion de l'Occident: la croisade de 1095 et ses conséquences

En quoi la croisade de 1095 illustre-t-elle une forme d'expansion latine?

  • Les dynamiques de l'expansion et de l'installation des Latins en Orient

  • L'intensification des contacts entre Orient et Occident

    Documents choisis et idées essentielles

    a) Bernard de Clairvaux, Éloge de la nouvelle chevalerie, XIIe siècle ou la bulle pontificale Omne datum optimum (1139)

    → pour expliquer la nouveauté que constitue l'ordre du Temple et en quoi il illustre une expansion de la chrétienté latine

    b) Vestige archéologique d'une forteresse latine

    → pour illustrer la transplantation des techniques de défense militaire d'Occident en Orient

    c) Usâma ibn Munqidh, Des enseignements de la vie, XIIe siècle

    → pour montrer les relations entre Latins et Orientaux

    d) Carte des Etats latins d'Orient et du bassin méditerranéen

    → pour localiser l'installation des Latins en Orient et les villes italiennes qui les ravitaillent


Mise en uvre des le ons1

Leçon 2. L'essor du grand commerce: le cas des draps de laine

En quoi le commerce des draps de laine est-il représentatif de l'essor du grand commerce ?

  • Les centres de production du nord de l'Europe

  • Le rôle des foires de Champagne

  • Les marchands italiens et l'exportation des draps de laine vers l'Orient

    Documents choisis et idées essentielles

    a) Correspondance de marchands

    → montre le rôle des acteurs et le fonctionnement en réseaux

    b) Lettre de change

    → permet de montrer les techniques financières employées

    c) Carte des routes commerciales et des foires de Champagne

    → permet de localiser l'ensemble du circuit commercial

Mise en œuvre des leçons


Mise en uvre des le ons2

Leçon 3. Les villes: source et reflet de l'expansion de l'Occident

Dans quelle mesure les phénomènes d'urbanisation et d'expansion sont-ils liés ?

  • Des relations plus intenses et fructueuses entre villes et campagnes

  • Les transformations des villes

  • Les villes comme lieux d'échanges

    Documents choisis et idées essentielles

    a) Fresque d'une ville et de sa campagne (exemple: celle d'Ambrogio Lorenzetti pour la ville de Sienne au XIVe siècle) ou texte mettant en évidence les liens entre la ville et sa campagne

    → pour montrer les relations entre villes et campagnes. Les citadins possèdent des domaines fonciers et les ruraux viennent écouler leurs marchandises

    b) Plan d'une ville importante

    → pour montrer l'architecture et la morphologie urbaines ainsi que les édifices qui reflètent les besoins des marchands, des artisans, des bourgeois et des habitants

    c) Carte de l'Occident et du bassin méditerranéen (lien avec les leçons 1 et 2)

    → pour illustrer la notion de réseau de villes

Mise en œuvre des leçons


Exemple de le on

Exemple de leçon

  • Les villes sources et reflet de l'expansion de l'Occident

    Objectifs:

    - montrer le lien ville/campagne

    - articulation commerce local/grand commerce

    - montrer que les villes nouent des relations entre elles (réseau urbain)

    Plan

  • Des relations plus intenses et fructueuses entre villes et campagnes

  • Les transformations des villes

  • Les villes comme lieux d'échanges


Lexpansion de loccident jean fran ois asselin coll ge jacques cartier 78440 issou

Source: http://www.classes.bnf.fr/ema/anthologie/ville

Des relations plus intenses et fructueuses entre villes et campagnesTexte A: la leude de Faugères (1197)

Identification des acteurs

Identification des enjeux

Au nom du Seigneur. Qu'il soit connu à tous ceux qui entendront ou liront cet écrit que l'an de sa Nativité 1197, sous le règne de Philippe roi de France, ont été faits à l'amiable accord et convention entre messire l'abbé Bérenger et les prud'hommes et tout le peuple de Villemagne [...], d'une part, et Salomon, seigneur du château de Faugères, de l'autre. [...] Aujourd'hui, le susdit seigneur abbé et tous les hommes de Villemagne voulant et souhaitant [...] retrouver l'entente avec ledit Salomon et toute sa descendance, et supprimer toute occasion de discorde et hostilité, d'un commun accord et avis, donnent à perpétuité à titre de conduit audit Salomon et à toute sa descendance ce qui est ci-dessous écrit dans cet acte, sur leurs marchandises qui d'aujourd'hui à toujours transiteront par le château de Faugères, c'est à savoir :

Un trousseau de draps de laine donnera 6 d. melgoriens, [...] un trousseau de draps de lin donnera 6 d., […] un trousseau de [cuir] cordouan donnera 6 d, […] un trousseau de laine 6 d., […] une charge de poivre 6 d., […] une charge de cire 6 d., […] une charge de suif 3 d., […] une sommée de poisson 3 d. […] une charge de figues d'Italie 3 d. [...] Une charge de dattes 3 d. - Une charge d'amandes émondées 3 d. - Une charge de cumin 3 d. - Une charge de châtaignes sèches 3 d. - Une charge de chaudronnerie 3 d. - Une charge d'étain 3 d. - Une charge de cuivre 3 d. [...] Une charge de laque 3 d. - Une charge d'indigo 3 d. [...]

Tout ce conduit doit se payer en monnaie melgorienne. Toutes les marchandises ci-dessus, qui viendront de Montpellier ou de ces régions à Villemagne [...] doivent passer par le château de Faugères et payer le conduit ci-dessus. De même toutes ces marchandises, qui viendront de Narbonne ou de ces régions à Villemagne, si elles entrent à Béziers, doivent passer par le château de Faugères et payer le conduit ci-dessus. [...].

[Suivent les serments échangés entre les parties].

Quels indices d'un

commerce lointain?

Évocation de la monnaie:

Qu'en déduire ?


Lexpansion de loccident jean fran ois asselin coll ge jacques cartier 78440 issou

Des relations plus intenses et fructueuses entre villes et campagnesTexte B: inventaire après décès d'un marchand de Montbrison (1313)

Identification des acteurs et

nature de la source

Propriétés foncières

urbaines et rurales

(jardins, vignes et prés)

Nous, Gérard de Roman, juge de Forez, faisons savoir à tous ceux qui verront les présentes lettres que l'an du Seigneur 1313, le 18 août, Marguerite veuve de feu Hugues Maniglier [...], tutrice de son fils Philippe, […] voulant [...] gérer fidèlement la tutelle dudit Philippe, mineur, [...] et de lui rendre légitimement compte et raison desdits biens, a commencé et parfait l'inventaire qui s'ensuit […] :[1] Des maisons et jardin jouxte le cloître [de Notre-Dame] de Montbrison, confrontant la maison de Mathieu Garnier, le chemin qui va dudit cloître aux loges de monseigneur le comte et la rue de Moingt. [2] Des maisons rue de Rivoire. [3] D'autres maisons que le défunt a achetées à rachat3 de Pierre Baron, rue des Alues. [4] Une vigne à Ruffieu. [5] Une autre vigne, appelée "la Girauda", au même vignoble. […] [9] 2 seytives de pré dans la prairie de Jonchil. [10] 2 seytives de pré à Pralong. [11] 2 seytives de pré au Bruchet, […]Biens meubles. 16 pièces de laine.- De la laine filée, de quoi faire 4 pièces.- 3 couettes.- 3 coussins de lit.- 3 mauvaises couvertures.- 3 paillasses.- 26 draps en toile double, des bons et des mauvais.- 30 draps en toile tierce, des bons et des mauvais.- 10 nappes, des bonnes et des mauvaises, des petites et des grandes.- [...] 2 marmites de cuivre.- 2 trépieds de fer.- Une broche de fer.- 2 bassins de bronze.- Une poêle de fer, une autre de bronze.- 2 petites poêles.- Une poêle pour faire la cire, en bronze.- Une cuiller de fer.- Un baquet en chêne, un autre en sapin.- 16 tonneaux à vin, des petits et des grands.- 3 barils.- Un entonnoir.- 6 cuveaux et 3 baquets.- Un cuveau pour se baigner. - [...] Un quintal et demi de cire. - Un quintal et demi de seigle. -18 L. v. en espèces.

Les personnes ci-dessous doivent les dettes sousdites, comme il est décrit dans un papier du défunt. Barthélemy Barbier doit 22 L. 10 s. v. et 4 quintaux 20 livres d'amandes. - Mathieu Barbier, 26 L. t. pour 2 quintaux de cire, 69 s. t. pour amandes, 20 s. t. pour un florin.- Jean Ecuellier, 60 s. v. pour cire et amandes. - Hugues Monier, 11 L. t. - André de Saint-Bonnet, 117 s. v. - Pierre Giraud, de Messilleux, 6 L. 10 s. v. […]

Diversité des activités

marchandes et, parfois,

mise en relation possible

avec les propriétés détenues

Activités marchandes complétées

par des activités de prêts

(prouve la pratique du crédit)

Source: http://www.classes.bnf.fr/ema/anthologie/ville


Lexpansion de loccident jean fran ois asselin coll ge jacques cartier 78440 issou

A partir de ces documents, des explications du professeur et de documents illustratifs (miniatures, carte), la leçon montre:- qu'il existe une articulation entre grande commerce (poivre, cumin, dattes...) et commerce local (cire, vin, draps) dans le cadre de marchés (foires)- que le commerce est source de profit pour ceux qui le pratiquent (marchands des villes) ou contrôlent les routes de passage (seigneurs laïcs ou ecclésiastiques)- qu'il existe un lien fort entre les villes et leurs campagnes environnantes (investissements fonciers des citadins qui produisent un cumul de produits commercialisables)- qu'un réseau de grandes villes se dessine (généralisation)


Pour aller plus loin

Pour aller plus loin…

  • Bibliographie

  • Baschet (Jérôme), La civilisation féodale. De l’an mil à la colonisation de l’Amérique, Paris, Flammarion, coll. Champs, 3e éd., 2006

  • Dutour (Thierry), La ville médiévale. Origines et triomphe de l'Europe urbaine, Paris, Odile Jacob, 2003

  • Gourdin (Philippe, dir.) et Martinez-Gros (Gabriel, dir.), Pays d'Islam et monde latin, 950-1250, Neuilly-sur-Seine, Atlande, coll. Clefs concours, 2001

  • Hocquet (Jean-Claude), Venise et Bruges au Moyen Âge, Paris, La documentation française, coll. La documentation photographique, n°8011, 1999

  • Renouard (Yves), Les Hommes d'affaires italiens du Moyen Âge, Paris, 1948, rééd. Tallandier, coll. Texto, 2009

  • Tate (Georges), Les Croisés en Orient, Paris, La documentation française, coll. La documentation photographique, n°7019, 1993

  • Vincent (Bernard) et Schaub (Jean-Frédéric), 1492: les royaumes ibériques, Paris, La documentation française, coll. La documentation photographique, n°7011, 1992

  • Source

    Usâma ibn Munqidh (édition d'André Miquel), Des enseignements de la vie. Kitâb al-l'tibâr. Souvenirs d'un gentilhomme syrien du temps des Croisades, Paris, Imprimerie nationale, 1983


  • Login