Principe de l ajustement accommodatif avec les cylindres crois s fixes
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 7

Principe de l ’ajustement accommodatif avec les cylindres croisés fixes PowerPoint PPT Presentation


  • 94 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Principe de l ’ajustement accommodatif avec les cylindres croisés fixes.  Paul JEAN Principe ajust. Accomod. avec les CCF. [H][H ’]. [R ’]. Œil droit. T ’ D. T éloigné. CP. Œil gauche. T ’ G. A mise en jeu = 0.

Download Presentation

Principe de l ’ajustement accommodatif avec les cylindres croisés fixes

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Principe de l ajustement accommodatif avec les cylindres crois s fixes

Principe de l ’ajustement accommodatif avec les cylindres croisés fixes

 Paul JEAN Principe ajust. Accomod. avec les CCF


Principe de l ajustement accommodatif avec les cylindres crois s fixes

[H][H ’]

[R ’]

Œil droit

T ’D

T éloigné

CP

Œil gauche

T ’G

Amise en jeu= 0

Le sujet porte les sphères les plus convexes déterminées après l ’équilibre bioculaire.

Les deux yeux ont donc été sphéricisés (s ’ils étaient astigmates) et la mise au point est identique pour les deux yeux.

On brouille de 0,50 d les deux yeux. Il porte alors devant chaque œil la compensation notée CP.

Le couple oculaire se trouve donc en situation myopique de 0,50 d.

 Paul JEAN Principe ajust. Accomod. avec les CCF


Principe de l ajustement accommodatif avec les cylindres crois s fixes

Œil droit

-0,50

T ’D0

Méridien à 0°

T éloigné

CP0

+0,50

T ’D

Méridien à 90°

T ’D90

T éloigné

CP90

Amise en jeu = 0

T éloigné

CP

Amise en jeu = 0

On place devant l ’œil droit les cylindres croisés fixes (CCF):

+ 0,50 ( - 1,00 ) 90°

En plaçant les CCF devant l ’œil, on a donc créé un astigmatisme direct.

 Paul JEAN Principe ajust. Accomod. avec les CCF


Principe de l ajustement accommodatif avec les cylindres crois s fixes

Si le sujet regarde une croix à branches verticale et horizontale:

Extériorisation

Croix projetée

L ’astigmatisme créé étant direct et l ’œil en situation myopique, le point T sera vu par l ’œil droit comme un segment vertical ou une ellipse très allongée à grand axe vertical. Il en est de même pour l ’œil gauche.

L ’extériorisation d ’un point est donc une ellipse très allongée à grand axe vertical.

 Paul JEAN Principe ajust. Accomod. avec les CCF


Principe de l ajustement accommodatif avec les cylindres crois s fixes

-0,50

T ’D0

Méridien à 0°

T éloigné

CP - 0,25

+0,50

Méridien à 90°

T ’D90

T éloigné

Amise en jeu = 0

On débrouille simultanément les deux yeux de 0,25 d.

Si l ’accommodation restait nulle, on aurait cette situation.

En fait cela ne sera pas le cas, ce test sollicite légèrement l ’accommodation. Il est probable que le sujet accommodera pour maintenir la focale verticale très près de la rétine et il continuera à voir plus nette la branche verticale.

 Paul JEAN Principe ajust. Accomod. avec les CCF


Principe de l ajustement accommodatif avec les cylindres crois s fixes

T ’D0

T ’D90

-0,50

Œil droit

Méridien à 0°

T éloigné

CP - (0,25  n)

+0,50

Méridien à 90°

T éloigné

Amise en jeu = Aconfortable

On continue à débrouiller simultanément les deux yeux par sauts de 0,25 jusqu ’au moment où le sujet voit les deux branches de la croix avec la même netteté.

L ’accommodation mise en jeu va augmenter jusqu ’à la valeur d ’accommodation confortable.

 Paul JEAN Principe ajust. Accomod. avec les CCF


Principe de l ajustement accommodatif avec les cylindres crois s fixes

Les sphères compensatrices déterminées sont celles d ’une compensation permettant au sujet de mettre en jeu son accommodation confortable en VL.

Ce sera les sphères les plus concaves que l ’on pourra prescrire.

Conclusion

Les cylindres croisés fixes en créant un astigmatisme direct permettent de réaliser la mise au point du couple oculaire lorsqu ’il met en jeu son accommodation confortable.

 Paul JEAN Principe ajust. Accomod. avec les CCF


  • Login