Filière Bois énergie
Download
1 / 27

Fili re Bois nergie Chantiers test de d chiquetage dans le Parc naturel r gional du Pilat 42-69 Journ e technique r g - PowerPoint PPT Presentation


  • 172 Views
  • Uploaded on

Filière Bois énergie Chantiers test de déchiquetage dans le Parc naturel régional du Pilat (42-69) Journée technique régionale 3 Février 2009. Le Bois Énergie, une ressource locale Pilat - Objectifs de la Charte du Parc Contexte – Enjeux

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Fili re Bois nergie Chantiers test de d chiquetage dans le Parc naturel r gional du Pilat 42-69 Journ e technique r g' - Albert_Lan


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Slide1 l.jpg

Filière Bois énergieChantiers test de déchiquetage dans le Parc naturel régionaldu Pilat(42-69) Journée technique régionale3 Février 2009

Le Bois Énergie, une ressource locale

  • Pilat - Objectifs de la Charte du Parc

  • Contexte – Enjeux

  • Expérimentations de chantiers test bois énergie dans le Pilat - Modalités de mise en œuvre

  • Bilan de réalisation 2008


Slide2 l.jpg

Le Pilat un territoire : quelques chiffres

> 700 km2

> en Rhône-Alpes

> sur deux départements

> 47 communes rurales

> 16 villes-portes

> 50 000 habitants

> Altitude de 140 à 1432m

Pilat


Slide3 l.jpg

…mais aussi un territoire fragile

> 2 millions de citadins à proximité

> risque de sur-fréquentation des sites naturels

> pression urbaine importante

Mais aussi…

> des problèmes de déprise agricole et d’enforestement


Contexte pour le bois nergie l.jpg
Contexte pour le bois énergie

  • La forêt du Pilat s’étend fortement

    • 35 % du territoire en 1975, 50 % en 2000 soit 38 000 ha en 2000

    • 90% de forêts privées, 67% en futaies résineuses

    • + 300 à 400 000 m3de bois/an par croissance naturelle et un prélèvement global de 60 à 100 000 m3/an

    • Problèmes paysagers et de biodiversité

  • Une ressource bois sous-exploitée

    • Problèmes de valorisation des bois (petits bois d’éclaircie…)

    • 20 000 T/an de déchets des industries du bois

  • Protocole de Kyoto (effet de serre) – Grenelle de l’environnement

  • Maintien des emplois dans la filière bois (~200 dans la filière)

    =>Le Bois Énergie : une des solutions pour répondre aux enjeux de développement durable


Inscription dans les objectifs de la charte du parc 2000 2010 l.jpg

Axe 2.5 : Faire économiser l’énergie et promouvoir les énergies locales et renouvelables

Axe 2.2 : Favoriser une gestion durable du massif forestier

Mesure 2.2.4 : Développer et structurer la filière bois -énergie

Inscription dans les objectifsde la Charte du Parc 2000 - 2010


Objectifs de la charte 2000 2010 l.jpg

Objectifs opérationnels : énergies locales et renouvelables

Structurer les filières locales d’approvisionnement

9 MW de puissance installée en 2010

(= consommation annuelle de 30 000 MAP)

Soit l’équivalent de moins de 3 % de l’accroissement annuel de la forêt du Pilat

Soit 30 chaufferies de 300 kW

Objectifsde la Charte 2000 - 2010


Positionnement du r le du parc l.jpg
Positionnement énergies locales et renouvelablesdu rôle du Parc

Créer et animer une dynamique partenariale autour du bois énergie en cohérence avec le projet de territoire (depuis 1998)

  • Acteurs et partenaires : communes et intercommunalités du territoire, Région, Départements, État/ADEME, Europe, Héliose 42, Hespul 69, ONF, CRPF, Rhônalpénergie-environnement, DDAF42, Inter-Forêt-Bois 42, SIEL, Groupement des sylviculteurs, Syndicat de scieurs, entreprises de travaux forestiers, chambres consulaires…

  • Comment : organisation et animation de réunions.

    Voyages d’étude, apport d’expertises externes, recherches de financement, conseil aux porteurs de projet, suivi d’opérations…


R sultats en 2002 contexte pour des chantiers test locaux l.jpg
Résultats en 2002 : énergies locales et renouvelablesContexte pour des chantiers test locaux

  • 2 réseaux de chaleurs communaux ont vu le jour « rapidement » en 2001 et 2002, le Parc équipe son patrimoine à des fins démonstratives et est suivi par 2 autres communes (2002 – 2003),

  • MAIS les chaudières sont toutes alimentées par des sous-produits de scieries (certes locales)

  • ET besoin d’avancer sur les entretiens des espaces et l’utilisation de plaquettes forestières

  • Expérimentation « grandeur nature » nécessaire


Objectifs op rationnels du programme de chantiers test de d chiquetage conduit de 2003 2006 l.jpg
Objectifs opérationnels énergies locales et renouvelablesdu programme de chantiers test de déchiquetageconduit de 2003 à 2006

  • Approcher au plus près les conditions locales d’exploitation

    • Espaces en chablis (tempête de décembre 1999 : 500 000m3 à terre)

    • Espaces incendiés (août 2000 : 1400 ha touchés dans le Pilat)

    • Eclaircies résineuses à effectuer (futaies régulières, futaies jardinées, pentes, dessertes forestières de calibre irrégulier…)

  • Expérimenter le stockage à l’air libre(pour structurer la filière au plus près de la production )

  • Dynamiser et former les acteurs locaux de la filière autour d’une structuration et d’une production locale


  • Modalit s de mise en oeuvre chantiers test de d chiquetage l.jpg
    Modalités de mise en oeuvre énergies locales et renouvelablesChantiers test de déchiquetage

    • Validation du montage de l’opération, choix des sites

      • Montage des dossiers de demandes de financements (Ademe 35%, Région Rhône-Alpes- ligne Parc 25%, Leader+ 40%)

    • Le financement comprend

      • Les surcoûts d’exploitation liés au bois énergie (bûcheronnage, débardage, façonnage et tri complémentaire des bois),

      • Le déchiquetage,

      • Le transport (avant ou après déchiquetage) jusqu’au lieu de stockage final,

      • Les frais de gestion éventuels d’une plate-forme de stockage, la location d’engins de manutention, la remise en état du site après expérimentation

      • Le suivi technique des chantiers par la FRASETF (fédération régionale des syndicats d’entrepreneurs de travaux forestiers), la MFR de Marlhes, Héliose


    Modalit s de mise en oeuvre chantiers test de d chiquetage suite l.jpg
    Modalités de mise en oeuvre énergies locales et renouvelablesChantiers test de déchiquetage(suite)

    • Mise en œuvre complexe

      • Conventionnement pour la mise à disposition des bois entre le Parc et les propriétaires privés (contribution du CRPF) et propriétaires publics ou syndicats (DDAF, communes, ONF)

      • Nombreuses réunions techniques pour le suivi des chantiers des différents sites, associations des élus de chaque commune concernée : implication des acteurs locaux tout au long de l’expérimentation

  • Coordination technique des chantiers assurée par la FRASETFjusqu’à décembre 2004 puis relais par le Parc en 2005

  • Dernier chantier terminé en juillet 2005, réalisation d’une plaquette de synthèse


  • Chantiers test de d chiquetage parcelle incendi e l.jpg
    Chantiers test de déchiquetage : parcelle incendiée énergies locales et renouvelables

    02-2003

    Commune de Burdignes

    (Pilat Loire)


    Chantiers test de d chiquetage parcelle chablis l.jpg
    Chantiers test de déchiquetage : parcelle chablis énergies locales et renouvelables

    05-2003/ 10-2003

    Commune de Doizieux

    (Pilat Loire)


    Chantiers test de d chiquetage parcelle futaie r sineuse jardin e l.jpg
    Chantiers test de déchiquetage : énergies locales et renouvelablesparcelle futaie résineuse jardinée

    Commune de Saint Sauveur en Rue

    06-2004 (Pilat Loire)


    Chantiers test de d chiquetage parcelle futaie r sineuse r guli re l.jpg
    Chantiers test de déchiquetage : énergies locales et renouvelablesparcelle futaie résineuse régulière

    Commune de La Versanne

    11- 2004/07-2005 (Pilat Loire)


    Slide16 l.jpg
    Filière bois énergie énergies locales et renouvelablesChantiers test de déchiquetage conduits par le Parc du Pilat de 2003 à 2005 :Synthèse des coûts par chantiers

    *MAP : Mètre cube Apparent de Plaquettes de bois déchiqueté 


    Modalit s de mise en oeuvre chantiers test de d chiquetage du pilat conclusions l.jpg
    Modalités de mise en oeuvre énergies locales et renouvelablesChantiers test de déchiquetage du Pilat Conclusions

    • Problème de plannings d’intervention des entreprises à coordonner pour éviter les pertes de temps ou de rendement journalier des différents intervenants (abattage, débardage, stockage intermédiaire ou pas, broyage et transport ou transport et broyage)

    • Conditions météo pas toujours adaptées aux disponibilités des entreprises

    • Disponibilités des lieux de stockage

    • Délais des chantiers allongés du fait de ces différentes contraintes


    Modalit s de mise en oeuvre chantiers test de d chiquetage conclusions suite l.jpg
    Modalités de mise en oeuvre énergies locales et renouvelablesChantiers test de déchiquetageconclusions (suite)

    • Nécessité d’une coordination technique

    • Ces coûts intègrent une bonne rémunération des acteurs de la filière


    Etat de la fili re octobre 2008 l.jpg
    Etat de la filière énergies locales et renouvelables(octobre 2008)

    • Puissance totale installée ~ 7 MW : dont

      • 17 chaufferies communales

      • 40 chaufferies individuelles

      • 6 chaufferies en entreprise

  • En matière d’approvisionnement : montée en puissance des compétences locales et des broyeurs

  • 3 scieries locales équipées en broyeur fixe dont 2 équipées également avec petit hangar de stockage,

  • deux entreprises de travaux forestiers et un agriculteur équipés de broyeurs mobiles et de petits hangars pour des prestations décentralisées et approvisionnement de communes ou de particuliers du Pilat (à partir de bois forestier).


  • Chantiers test de d chiquetage parcelle incendi e exploitation d bardage l.jpg
    Chantiers test de déchiquetage : parcelle incendiée énergies locales et renouvelablesexploitation, débardage


    Chantiers test de d chiquetage parcelle incendi e poste de broyage l.jpg
    Chantiers test de déchiquetage : parcelle incendiée énergies locales et renouvelablesposte de broyage


    Chantiers test de d chiquetage parcelle chablis exploitation l.jpg
    Chantiers test de déchiquetage : parcelle chablis énergies locales et renouvelablesexploitation


    Chantiers test de d chiquetage parcelle chablis exploitation23 l.jpg
    Chantiers test de déchiquetage : parcelle chablis énergies locales et renouvelablesexploitation


    Chantiers test de d chiquetage parcelle chablis poste de broyage l.jpg
    Chantiers test de déchiquetage : parcelle chablis énergies locales et renouvelablesposte de broyage


    Chantiers test de d chiquetage parcelle chablis poste de broyage25 l.jpg
    Chantiers test de déchiquetage : parcelle chablis énergies locales et renouvelablesposte de broyage


    Chantiers test de d chiquetage parcelle chablis poste de broyage26 l.jpg
    Chantiers test de déchiquetage : parcelle chablis énergies locales et renouvelablesposte de broyage


    Chantiers test de d chiquetage parcelle chablis plateforme d essai de stockage l air libre l.jpg
    Chantiers test de déchiquetage : parcelle chablis énergies locales et renouvelablesplateforme d’essai de stockage à l’air libre


    ad